Reference : Quantitative and qualitative estimation of bacteria in foodstuffs by genetic amplification
Scientific journals : Article
Life sciences : Food science
Life sciences : Microbiology
http://hdl.handle.net/2268/448
Quantitative and qualitative estimation of bacteria in foodstuffs by genetic amplification
French
[fr] Estimation quantitative et qualitative par amplification génétique des bactéries présentes dans les denrées alimentaires
China, Bernard [Université de Liège - ULg - ULG > Sciences des Denrées alimentaires > Microbiologie des Denrées alimentaires > >]
Ghafir, Yasmine [Université de Liège - ULg - ULG > Sciences des Denrées alimentaires > Microbiologie des Denrées alimentaires > >]
Daube, Georges mailto [Université de Liège - ULg > Département de sciences des denrées alimentaires > Microbiologie des denrées alimentaires >]
2002
Annales de Médecine Vétérinaire
Annales Medecine Veterinaire
146
2, APR-MAY
Yes
International
0003-4118
Liege
Belgique
[en] Bacteria ; Diagnosis ; Typing ; Molecular biology ; PCR
[en] Food quality is a major concern of our modern society. The sudden awareness that food is not sterile underlines the need of a rigorous microbiological analysis of foodstuffs. The techniques developed until now require the growth of the microorganism on a selective medium allowing to differentiate it from other bacteria. This procedure could be long and difficult for the analysis. To improve these classical methods, molecular biology techniques based on the specific amplification of a DNA sequence are in development. Moreover, the apparition of real time PCR allows new future prospects since it allows to quantify the number of bacteria present in a sample. This quantitative aspect is very important in food microbiology. In this way, the molecular biology tools should allow to develop fast, sensitive, specific and quantitative diagnosis tests to confirm the results obtained by classical methods but also to allow the diagnosis of fastidious bacteria.
Researchers ; Professionals ; Students ; General public
http://hdl.handle.net/2268/448
La qualité des aliments constitue une préoccupation essentielle de notre société de consommation.
La prise de conscience par le grand public que la nourriture n’est pas stérile renforce encore le
besoin de recourir à une analyse microbiologique rigoureuse des aliments. Les techniques mises en
oeuvre jusqu’à présent nécessitent la culture du germe recherché sur un milieu sélectif permettant de le différencier
des autres germes. Cette procédure peut dans certains cas se révéler longue et l’interprétation
parfois difficile. Pour améliorer ces techniques classiques, les techniques de biologie moléculaire basées
sur l’amplification spécifique d’une séquence d’ADN sont en plein développement. De plus, l’avènement
de la PCR en temps réel ouvre de nouvelles perspectives car elle permet de quantifier le nombre de
germes présent dans un échantillon. Cet aspect quantitatif est très important en microbiologie des denrées
alimentaires. Ainsi, les outils de la biologie moléculaire devraient permettre de développer des tests
diagnostiques rapides, sensibles, spécifiques et quantitatifs pour venir confirmer les résultats obtenus par
les méthodes traditionnelles mais aussi pour permettre le diagnostic de microorganismes dont la croissance
s’avère fastidieuse ou l’identification incertaine par la voie classique.

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
AMV 2002_146_2_04bio_mol.pdfPublisher postprint346.14 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.