Reference : Diversité des relations sol plantes dans les écosystèmes extrémophiles et implicatio...
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference
Life sciences : Environmental sciences & ecology
http://hdl.handle.net/2268/4276
Diversité des relations sol plantes dans les écosystèmes extrémophiles et implications pour la restauration : le cas des végétations cupricoles du Katanga, RDC.
French
Seleck, Maxime mailto [Université de Liège - ULg > > Gembloux Agro-Bio Tech >]
Lebrun, Julie [Université de Liège - ULg > > Gembloux Agro-Bio Tech >]
Guillaume, Arielle mailto [Université de Liège - ULg > > Gembloux Agro-Bio Tech >]
Piqueray, Julien mailto [Université de Liège - ULg > > Gembloux Agro-Bio Tech >]
Mahy, Grégory mailto [Université de Liège - ULg > > Gembloux Agro-Bio Tech >]
31-Mar-2010
No
ECOVEG 6
du 31 mars 2010 au 2 avril 2010
Université de Rouen - Laboratoire ECODIV
Rouen
France
[fr] Métaux lourds ; restauration ; endémiques
[fr] Les collines de cuivre et de cobalt du Katanga (RDC) sont des milieux isolés présentant des substrats hautement toxiques (>10.000 ppm cuivre, gradients très marqués). De ce fait, ces gisements hébergent des communautés végétales originales, avec une diversité d’espèces métallophytes spécialisées, en relation étroite avec la concentration en métaux du sol. La récente reprise des activités minières dans la région menace grandement ces écosystèmes. La restauration de ces communautés végétales nécessite une compréhension fine des relations entretenues avec leur environnement édaphique et la caractérisation de la diversité intra et inter sites de ces communautés. Trois gisements ont fait l’objet d’une étude détaillée sur base d’un échantillonnage systématique en fonction du gradient à priori d’ETM. Dans des placette de 1m², un échantillon composite de sols a été prélevé à deux profondeurs : 0-15 cm et 30-45 cm et analysé pour : pH, Corg, N tot, Cu, Co, Zn, Mn, Fe, K, Mg, Ca et P biodisponibles. L’abondance des espèces présentes au sein des quadrats a été mesurée selon leur pourcentage de recouvrement.
L’analyse en groupement et la mise en relation flore-sol par les méthodes de CCA indiquent que les sites présentent des conditions de sol et des végétations bien différenciées bien que les deux mêmes formations sont présentes. Les concentrations en cuivre sont un facteur explicatif important de la variation de la flore mais d’autres paramètres édaphiques s’avèrent également essentiels (Mg, Mn, K, Ca). Toutefois la sélection des paramètres édaphique expliquant la variation de la flore diffère d’un site à l’autre indiquant la grande diversité de ces écosystèmes et la nécessité de développer des approches de restauration spécifiques à chaque site.
http://hdl.handle.net/2268/4276

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.