Reference : Validation expérimentale d’un modèle de diffusion pour l’acoustique des locaux couplés
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference
Engineering, computing & technology : Multidisciplinary, general & others
http://hdl.handle.net/2268/41346
Validation expérimentale d’un modèle de diffusion pour l’acoustique des locaux couplés
French
Billon, Alexis [Université de Liège - ULg > Dép. d'électric., électron. et informat. (Inst.Montefiore) > Electroacoustique, acoustique appliquée et éclairage >]
Picaut, Judicaël [ > > ]
Valeau, Vincent [ > > ]
Sakout, Anas [ > > ]
Apr-2006
4
Yes
No
National
8ème Congrès Français d'Acoustique
SFA
Tours
France
[en] Room acoustics ; Diffusion model ; Coupled room
[en] La modélisation du champ sonore au sein de locaux couplés acoustiquement au moyen d’ouvertures a déjà fait l’objet de nombreuses études. Néanmoins, des modèles à la fois rapides et précis restent encore à développer, parti-culièrement dans le cas où trois ou quatre salles sont associées. Récemment, un modèle basé sur une équation de diffusion a été appliqué avec succès pour la prévision du champ sonore réverbéré au sein d’un ensemble de deux locaux couplés. Dans cette étude, l’équation de diffusion est résolue numériquement en trois dimensions à l’aide d’une méthode par éléments finis. Cette résolution permet ainsi d’obtenir le niveau et la décroissance sonore en tout point du domaine considéré, au prix d’un faible temps de calcul (quelques minutes). Dans cette étude, les résultats obtenus sont validés, à la fois en termes de niveau du champ sonore et temps de réverbération, à l’aide d’une campagne expérimentale menée dans deux salles de cours couplées entre elles. De plus, une comparaison est réalisée avec des résultats issus de la théorie statistique classique et d’un logi-ciel commercial de tir de rayons largement répandu. Les résultats obtenus montrent un bon accord entre le modèle de diffusion et les expériences. En revanche, la théorie stati-stique ne permet pas de rendre compte précisément de la distribution spatiale et de la décroissance de l’énergie sonore. Enfin, le gain de temps par rapport au logiciel de tir de rayons est très important.
ADEME (France)
Researchers ; Professionals
http://hdl.handle.net/2268/41346

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
art_cfa_coupled_DEF.pdfPublisher postprint81.77 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.