Reference : Diversité trophique des Idoteidae associés à l’herbier et à la litière de Posidonia o...
Dissertations and theses : Master's dissertation
Life sciences : Zoology
Life sciences : Environmental sciences & ecology
Life sciences : Aquatic sciences & oceanology
http://hdl.handle.net/2268/3930
Diversité trophique des Idoteidae associés à l’herbier et à la litière de Posidonia oceanica (L.) Delile
French
Sturaro, Nicolas mailto [Université de Liège - ULg > > > Doct. sc. (océanogr. - Bologne)]
Sep-2005
Université de Liège, ​Liège, ​​Belgium
Licencié en Sciences Biologiques, orientation Biologie animale
48
Lepoint, Gilles mailto
Bouquegneau, Jean-Marie mailto
Gobert, Sylvie mailto
Dauby, Patrick mailto
Poulicek, Mathieu mailto
[fr] Diversité trophique ; Idoteidae ; Posidonia oceanica
[fr] La diversité trophique de cinq espèces d’Idotéidés associées à l’herbier et à la litière
de P. oceanica (L) Delile a été étudiée en utilisant la combinaison de deux méthodes:
l’analyse des contenus digestifs et la mesure des rapports isotopiques du carbone et de l’azote.
Les valeurs isotopiques ont été intégrées dans un «mixing model» permettant d’évaluer les
contributions relatives de sources de nourritures potentielles aux régimes alimentaires des
différentes espèces.
Les spécimens ont été récoltés en mars 2004 et mars 2005 à trois stations de
prélèvements de la baie de la Revellata (Calvi, Corse) dans l’herbier de posidonies et dans la
litière composée d’accumulation de feuilles mortes, de pousses de posidonies et de
macroalgues arrachées.
Cinq espèces d’Idotéidés ont été trouvées durant cette étude, Idotea baltica étant
l’espèce la plus abondante. I. baltica semble restreinte à la litière de posidonies. Par contre,
I. hectica, seconde espèce en terme d’abondance, fréquente à la fois les accumulations de
litière et l’herbier de posidonies.
Le matériel a été caractérisé (tailles, sexes, phénotypes) et 98 tubes digestifs ont été
analysés. Au total 20 % des tubes digestifs étaient vides. Les résultats montrent que les
espèces I. baltica, I. hectica et Zenobiana prismatica récoltés dans la litière ingèrent
principalement des algues arrachées, des crustacés de la litière et des feuilles mortes de
posidonies. Les espèces I. hectica et Synisoma appendiculatum prélevées dans l’herbier
préfèrent les algues épiphytes mais quelques fragments de feuilles de posidonies et des
diatomées sont aussi présents.
L’application d’un «mixing model» suggère que les algues photophiles et épiphytes
contribuent pour la majeure partie du carbone assimilé chez ces espèces (gamme de 0 jusqu’à
plus de 80 %). La part des crustacés est importante chez I. baltica, ce qui traduit une plus
grande diversification du régime alimentaire chez cette espèce, tendance qui s’accentue avec
l’âge des individus. I. hectica montre un comportement plus sélectif et dirigé vers la flore
épiphyte ou les algues arrachées. Les feuilles mortes de P. oceanica n’interviennent que pour
une très faible partie (maximum 15 %) du matériel assimilé, contribution largement inférieure
à la contribution en tant que matériel ingéré. Ceci souligne que le rôle de ces espèces dans la
dégradation de la litière de P. oceanica est principalement mécanique (i.e. fragmentation des
particules) et que la microflore associée aux feuilles mortes constitue vraisemblablement une
source alimentaire importante. C’est probablement l’hétérogénéité de l’habitat et la diversité
trophique des Idotéidés qui permettent leur coexistence au sein des mêmes biotopes.
Centre Interfacultaire de Recherches en Océanologie - MARE
Fonds de la Recherche Scientifique (Communauté française de Belgique) - FNRS (contrat FRFC 2.45.69.03)
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/3930

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Sturaro (2005).pdfNo commentaryAuthor postprint6.72 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.