Reference : La douleur pelvienne chez le patient oncologique
Scientific journals : Article
Human health sciences : Oncology
http://hdl.handle.net/2268/3706
La douleur pelvienne chez le patient oncologique
English
[en] Pelvic pain in cancer patients
Jansen, Nicolas mailto [Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > > Radiothérapie >]
Nickers, Philippe mailto [Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > Radiothérapie Oncologie > > >]
Devoghel, Jean-Claude [Université de Liège - ULg > Services généraux (Faculté de médecine) > Relations académiques et scientifiques (Médecine) >]
2000
Oncologie
Springer
2
4
187-200
Yes (verified by ORBi)
National
1292-3818
Paris
France
[en] pelvic pain; pain; Pathophysiology ; malignant tumor; diagnosis ; treatement;human;Abdominal
[en] Pelvic pain is a common problem in the general population. In cancer patients this pain can be secondary to tumor activity or recent tumor related interventions (surgery, radiotherapy, chemotherapy). On the other hand cancer patients can also suffer from not cancer related pain. Cancer related pain is often chronic. Whatever the cause of this pain, an important psychological factor is often present, if not attributing to the pathogenesis of the pain, then as an secondary effect from the pain. Managing pelvic pain requires knowledge of the regional anatomy. A general overview is given of the approach to an oncological patient presenting with pelvic pain. Three different possibilities are discussed: (1) pain in a patient without a presently known pelvic or abdominal malignancy, (2) pain in a patient treated recently for a tumor in the pelvic area or lower abdomen, (3) pain in an so far untreated patient with a known tumor. Finally an overview of treatment options is presented.
[fr] La douleur pelvienne est fréquemment rencontrée en oncologie. Chez le patient cancéreux, la douleur peut être secondaire à la tumeur ou à son traitement (chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie). Elle peut aussi en être indépendante. Les douleurs cancéreuses sont souvent chroniques. Quelle que soit l'origine de la douleur, la psychologie du sujet devra toujours être prise en considération dans la mesure où un état dysthymique est souvent la conséquence d’une souffrance, mais peut aussi en être un facteur déclenchant, d’aggravation ou d’entretien. Soigner une douleur pelvienne suppose une bonne connaissance de l'anatomie régionale. Après une approche globale de la douleur pelvienne, trois points principaux seront discutés : 1) la douleur chez un patient sans affection maligne connue pelvienne ou abdominale, 2) la douleur chez un patient traité récemment pour une tumeur du pelvis ou de l'abdomen, 3) la douleur chez un patient porteur d'une tumeur mais non encore traité. Enfin on passera en revue les différentes options de traitement.
Professionals
http://hdl.handle.net/2268/3706

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
La douleur pelvienne chez le patient oncologique.docDouleur pelviennePublisher postprint123.5 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.