Reference : Les prélèvements à coeur arrêté: une source d'organes trop souvent oubliée?
Scientific journals : Article
Human health sciences : Surgery
http://hdl.handle.net/2268/36153
Les prélèvements à coeur arrêté: une source d'organes trop souvent oubliée?
French
[en] Donation after cardiac death: a forgotten organ source?
Detry, Olivier mailto [Université de Liège - ULg > > Chirurgie abdominale- endocrinienne et de transplantation >]
De Roover, Arnaud mailto [Université de Liège - ULg > > Chirurgie abdominale- endocrinienne et de transplantation >]
Damas, Pierre mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences cliniques > Anesthésie et réanimation >]
Monard, Josée mailto [Université de Liège - ULg > > Chirurgie abdominale- endocrinienne et de transplantation >]
Hans, Marie-France mailto [Université de Liège - ULg > > Chirurgie abdominale- endocrinienne et de transplantation >]
Delbouille, Marie-Hélène mailto [Université de Liège - ULg > > Chirurgie abdominale- endocrinienne et de transplantation >]
Squifflet, Jean-Paul mailto [Université de Liège - ULg > > Chirurgie abdominale- endocrinienne et de transplantation >]
2010
Hospitals.be
8
1
7-12
No
National
[en] transplantation ; non-heart beating donor ; donation ; organ transplantation ; dcd ; liver Diseases/diagnosis/surgery
[fr] La transplantation est aujourd’hui victime de son
succès. Les procédures de prélèvement à coeur
arrêté se doivent de respecter les règles d’éthique
et les dispositions légales en la matière. La pénurie
relative d’organes sera partiellement comblée
lorsqu’elles seront appliquées dans une majorité
d'hôpitaux du pays.
Students ; General public
http://hdl.handle.net/2268/36153

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
vol8n1p7.pdfPublisher postprint249.58 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.