Reference : Vers des usages efficaces des ressources telles celles de l'UOH dans nos institutions...
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference
Social & behavioral sciences, psychology : Education & instruction
http://hdl.handle.net/2268/34508
Vers des usages efficaces des ressources telles celles de l'UOH dans nos institutions: pistes pédagogiques, technologiques et institutionnelles.
French
Poumay, Marianne mailto [Université de Liège - ULg > > Innovations méthodologiques en pédagogie de l'enseign. sup. - IFRES - LABSET >]
Dec-2009
No
Yes
International
Univerité Ouverte des Humanités
Strasbourg
France
[fr] Pédagogie universitaire
[en] Higher Education
[fr] « Une vidéo, un texte, une présentation powerpoint ou un quizz sont autant de supports à l'apprentissage pour nos étudiants. L'usage de ces "objets", quelle que soit leur origine mais à plus forte raison lorsque ces objets sont externes, nécessite cependant une réflexion institutionnelle, technique et pédagogique si nous voulons qu'ils participent efficacement à l'apprentissage de nos étudiants.
Au niveau institutionnel, les enseignants doivent se sentir soutenus dans leurs efforts d'amélioration de leurs enseignements et des formations/accompagnements doivent exister pour ceux qui souhaitent améliorer leur pratique. Au niveau technique, des outils doivent être choisis et promus de façon à ne pas imposer à chaque enseignant une comparaison des formules existantes. Poser des choix et en informer les enseignants tout en leur laissant une grande flexibilité dans l’adoption d’outils alternatifs faciliteront l’extension de l’usage des objets. Au niveau pédagogique, les objets externes doivent être intégrés dans des parcours (des cours en ligne ou des successions d'activités) au même titre que les objets conçus par les enseignants eux-mêmes : des consignes claires renseigneront l'étudiant sur ce qu'il est supposé faire de ces objets (simplement les parcourir ? Ou soumettre une production en rapport avec ces objets? De quel type ? En groupe ou de façon individuelle?...), les activités correspondant aux objectifs du cours ou à la carte des compétences à développer pour le cours en question.
Quel que soit le niveau auquel on se place, l’information aux enseignants est cruciale. En effet, s’ils ne connaissent pas l’existant, les enseignants auront bien du mal à modifier leurs pratiques pour faire place à cet existant. Il nous faut relayer les choix institutionnels, informer sur les outils et les bases d’objets existantes et illustrer leurs usages les plus efficaces. Le défi est essentiellement d’ordre pédagogique car utiliser de tels objets suppose un enseignant ouvert à la remise en question, un cours bien articulé, actif et dynamique, et souvent des trajectoires partiellement individualisées ainsi que des composants en ligne. L’évolution de nos pratiques est en cours, le métier d’enseignant se transforme, il revient à nos institutions de soutenir ces transformations. »
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/34508

File(s) associated to this reference

Additional material(s):

File Commentary Size Access
Open access
Canalc2 Marianne Poumay - Colloque international de l’Université Ouverte des Humanités (03-12-2009).mht81.17 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.