Reference : Finalisation et validation d'une formule de calcul de la distance minimale d'implantatio...
Reports : External report
Life sciences : Environmental sciences & ecology
http://hdl.handle.net/2268/34007
Finalisation et validation d'une formule de calcul de la distance minimale d'implantation des porcheries et des poulaillers applicable en Région wallonne.
French
Nicolas, Jacques mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences et gestion de l'environnement > Surveillance de l'environnement >]
Cobut, Pierre mailto [> >]
Otte, Benoît [> >]
Feb-2006
ULg-Campus d'Arlon
78
Arlon
Belgium
[en] distance d'acceptabilité ; facteur technique ; équivalences animales
[en] La présente étude fait suite à deux études que l'unité de recherche "Surveillance de l'environnement" a réalisées sur le sujet de la distance d'implantation des bâtiments d'élevage par rapport aux habitations. La première, à l'initiative de la DGRNE, avait comme objectif de comparer les différentes directives et recommandations existant dans différents pays[1] et la seconde, pour le compte de la Filière Porcine Wallonne et de la Filière Avicole et Cunicole Wallonne, consistait à imaginer une première version d'une formule de calcul des distances applicable en Région wallonne[2].
Comme résultat de cette dernière étude, il avait été proposé une forme générale de formule de calcul ainsi qu'une première proposition de valeurs de ses paramètres.
La présente étude se propose de finaliser, puis de valider cette formule, pour aboutir à un outil d'aide à la décision pour les agents traitant les dossiers d'implantation de bâtiments d'élevage. Cette formule pourrait constituer une référence propre à la Région wallonne et permettre ainsi d'éviter d'utiliser des méthodes étrangères (Allemagne, Pays-Bas, Autriche, …), parfois inadaptées à la situation locale wallonne.
La formule proposée se base cependant sur les acquis des autres pays. Elle constitue un compromis entre différentes méthodes, notamment, la formule autrichienne, dont la philosophie générale a semblé intéressante, les VDI allemandes, qui résultent de nombreuses études scientifiques très poussées et la réflexion hollandaise, notamment en ce qui concerne la prise en compte des catégories de voisinage.
L'étape de validation a consisté essentiellement à confronter cette méthode de calcul et le choix de ses paramètres aux observations de terrain réalisées dans une trentaine d'élevages en Région wallonne (au départ : 15 porcheries et 15 élevages de volaille). Un des objectifs de la démarche a été de référencer les trois zones de voisinage spécifiques à l'urbanisme wallon et d'envisager les types d'élevage, de bâtiments, de ventilation et de climat ou de relief recensés dans la région.
Selon le cahier des charges initial, la version finale ne devait pas être limitée à une proposition unique et immuable de formule de calcul, mais devait laisser à l'agent traitant une latitude de décision en fonction du cas étudié. En particulier, le rapport final devait fournir une discussion sur la pertinence et la sensibilité des différents paramètres de la formule, de façon à pouvoir identifier ceux d'entre eux sur lesquels il y a moyen d'agir pour réduire les nuisances olfactives. En effet, un des objectifs d'une telle méthode pour l'agent traitant est également de pouvoir recommander certaines techniques d'élevage ou de ventilation dans les conditions sectorielles ou les conditions particulières.

Quelques priorités avaient été identifiées au cours de réunions préparatoires.
• Rendre possible une tolérance pour les exploitations existantes par rapport aux nouveaux projets.
• Pour le facteur de voisinage, prendre en compte la zone où se situent les habitations et non nécessairement la zone où se trouve l'exploitation, car l’objectif de cette méthode est de favoriser l’acceptation des projets par les riverains.
• Préciser le type de courbe enveloppe à utiliser dans les cas où l’exploitation est composée de plusieurs bâtiments.
• Concevoir la ligne-guide pour un usage simple pour l’administration et les autorités compétentes : mettre en place un arbre de décision complété par un mode d’emploi et une brochure de vulgarisation. Une attention particulière sera portée sur la clarté des termes utilisés (ex. : séchage forcé, ventilation naturelle, …), afin d'éviter toute ambiguïté dans l'affectation des facteurs. La méthode doit devenir un outil pratique d'aide à la décision.
• Définir au départ un état de conditions de propreté normales (qui sera pris en compte dans le modèle).
• Envisager une réponse de la méthode dans les cas où un élevage de bovins coexiste avec un élevage de porcs ou de volaille, sans cependant que l'élevage de bovins ne soit considéré explicitement par la méthode.
• Considérer dans le facteur technique la manière et la fréquence dont le lisier ou le fumier sont évacués.
• Considérer seulement les élevages en étables et non les élevages exclusivement en plein air.

L'option choisie pour ce rapport final est de présenter d'emblée le résultat de l'étude, c'est-à-dire la formule elle-même, avec les valeurs possibles de ses paramètres, puis de justifier et de discuter ces choix par la suite.
La latitude sur l'utilisation de la formule demandée par le cahier des charges est notamment traduite par l'option, pour certains paramètres, de ne pas les figer en catégories précises, parfois difficile à évaluer, mais plutôt de les prendre en compte par le biais de recommandations. D'autres libertés sont laissées à l'utilisateur, par exemple en ce qui concerne l'influence de la direction des vents dominants ou l'identification exacte de la classe de voisinage à considérer en finale.
Pour garantir au maximum la lisibilité de la formule, les termes employés et les choix de prendre en compte certaines caractéristiques de l'élevage ont été discutés avec des spécialistes dans différents domaines.
Région wallonne : Direction générale des Ressources naturelles et de l'Environnement - DGRNE
Finalisation et validation d'une formule de calcul de la distance minimale d'implantation des porcheries et des poulaillers applicable en Région wallonne.
DGRNE-Région wallonne
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/34007

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Rapport final validation distances.pdfPublisher postprint2.44 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.