Reference : Caractéristiques moléculaires de l'immunité des plantes induite par les rhizobactéries n...
Scientific journals : Article
Life sciences : Microbiology
Life sciences : Phytobiology (plant sciences, forestry, mycology...)
http://hdl.handle.net/2268/31622
Caractéristiques moléculaires de l'immunité des plantes induite par les rhizobactéries non pathogènes
French
[en] Molecular Characteristics Of The Rhizobacteria-Triggered Plant Immunity
Jourdan, Emmanuel [Université de Liège > > Centre Wallon de biologie industrielle >]
Ongena, MARC mailto [Université de Liège - ULg > Gembloux Agro-Bio Tech > Gembloux Agro-Bio Tech >]
Thonart, Philippe mailto [Université de Liège > > Gembloux Agro-Bio Tech >]
2008
Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement = Biotechnology, Agronomy, Society and Environment [=BASE]
12
4
437-449
Yes (verified by ORBi)
National
1370-6233
[fr] Résistance systémique induite ; Pseudomonas ; Bacillus ; PAMP ; phytoalexines ; protéines PR ; potentialisation ; acide salicylique ; jasmonate ; éthylène
[fr] La reconnaissance par la plante de certaines bactéries de la rhizosphère peut conduire à une réaction d'immunisation lui permettant de mieux se défendre vis-à-vis d'une attaque ultérieure par un organisme pathogène. Utilisé en combinaison avec d'autres approches phytosanitaires, ce phénomène d'induction de résistance systémique (lSR) par les rhizobactéries est considéré comme une stratégie prometteuse dans la lutte biologique contre les maladies des cultures. Cet article présente les aspects moléculaires intervenant à chacune des trois étapes de ce processus, c'est-à-dire la perception des éliciteurs bactériens par les cellules de la plante, la transmission d'un signal nécessaire pour propager l'état induit dans tous les organes de la plante et l'expression des mécanismes de défense proprement dits qui vont limiter ou inhiber la pénétration du pathogène dans les tissus infectés. L'état des connaissances sur l'ISR est exposé en parallèle avec les informations dont on dispose concernant la résistance systémique acquise qui est similaire d'un point de vue phénotypique mais qui est induite suite à une interaction incompatible avec un agent pathogène.
http://hdl.handle.net/2268/31622
also: http://hdl.handle.net/2268/8306

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
Caractéristiques moléculaires de l'immunité des plantes induite par les rhizobactéries non pathogènes.pdfPublisher postprint896.98 kBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.