Reference : Circulations atmosphériques et anomalies de fonte à la surface de la calotte glaciaire d...
Scientific journals : Article
Physical, chemical, mathematical & earth Sciences : Earth sciences & physical geography
http://hdl.handle.net/2268/25368
Circulations atmosphériques et anomalies de fonte à la surface de la calotte glaciaire du Groenland
French
Fettweis, Xavier mailto [Université de Liège - ULg > Département de géographie > Topoclimatologie >]
Mabille, Georges mailto [Université de Liège - ULg > > > Doct. sc. (géographie - Bologne)]
Erpicum, Michel mailto [Université de Liège - ULg > Département de géographie > Topoclimatologie >]
2008
Bulletin de la Société Géographique de Liège
Société Géographique de Liège
51
91-104
Yes (verified by ORBi)
International
0770-7576
Liège
Belgium
[en] Greenland ; melt ; atmospheric circulation
[fr] Groenland ; fonte ; circulation atmosphérique
[en] With the aim to study the impact of the 500hPa general circulation on the Greenland ice sheet surface melt simulated by the regional climate model MAR, we developed a new Circulation Type Classification (CTC) based on the 500hPa geopotential height from the ECMWF (re)analysis over the period 1958-2007. This CTC shows that the dominant mode of the regional atmospheric variability around the Greenland is linked to the North Atlantic Oscillation (NAO) and that the surface anomalies are highly correlated to the general circulation. It explains also why a record surface melt was observed during the summer 2007. The 27th August of 2003, where the temperature was 10°C higher than the normal, is the consequence of an almost unique 500 hPa circulation in the 50 last years.
[fr] Pour étudier les impacts de la circulation atmosphérique à 500hPa sur la fonte estivale à la surface de la calotte du Groenland simulée par le modèle du climat MAR, nous avons mis au point une nouvelle classification automatique des types de circulations atmosphériques appliquée à la période qui s'étend de 1958 à 2007. Cette classification, basée sur la hauteur géopotentielle à 500hPa issue des (ré)analyses du Centre Européen, permet de montrer que le mode dominant de la variabilité atmosphérique au Groenland est lié à l'Oscillation Nord-Atlantique (NAO) et que la fonte à la surface de la calotte est hautement corrélée à la circulation générale. Cette classification explique pourquoi une fonte record fut enregistrée durant l'été 2007. De même, le caractère exceptionnel du 27 août 2003, où la température moyenne au Groenland était près de 10°C supérieure à la moyenne 1958-2007, est clairement une conséquence d'une circulation à 500hPa presque unique durant les 50 dernières années de l'histoire climatique du Groenland.
http://hdl.handle.net/2268/25368
http://www.geoeco.ulg.ac.be/societe/

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Anomalies fontes Groenland.pdfNo commentaryPublisher postprint2.08 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.