Reference : Contrôle obligatoire des pulvérisateurs en Belgique: expérience réussie
Diverses speeches and writings : Conference given outside the academic context
Life sciences : Agriculture & agronomy
http://hdl.handle.net/2268/24494
Contrôle obligatoire des pulvérisateurs en Belgique: expérience réussie
French
[en] Compulsory inspection of sprayers in Belgium: successful experience
Huyghebaert, Bruno [ > > ]
Mostade, Olivier [ > > ]
Debouche, Charles mailto [Université de Liège - ULg > Gembloux Agro-Bio Tech > Gembloux Agro-Bio Tech >]
Liégeois, E. [ > > ]
Dec-1997
8
International
5ème conférence internationale sur les maladies des plantes
du 3 au 5 décembre 1997
A.N.P.P.
Tours
France
[en] Sprayer ; Mandatory inspection ; Inspection method
[fr] Pulvérisateur ; Contrôle obligatoire ; Méthode de contrôle
[en] The 1st September 1995, the belgian Federal Ministry of Agriculture set up a compulsory control of the sprayers used. All the devices, except for some ofthem, are subjected to a compulsory periodic checking. The practical organsization of the control as well as the test procedure are a bit different from the ones of other European countries. They have been chosen on the basis of educational criteria rather than repressive ones. After 20 months of control, the result is encouraging. More than 13 000 sprayers have already been controlled. Less than 5 % of the devices are rejected after a first control. The condition of working sprayers has been improved. At last, this action has made the controlled owner conscious of the problems related to the spreading og agrochemicals.
[fr] Le 1er septembre 1995, le Ministère fédéral de l'Agriculture belge instaura un contrôle obligatoire des pulvérisateurs en service. Tous les appareils, à certaines restrictions près, sont soumis à une vérification périodique obligatoire. L'organisation pratique du contrôle ainsi que la procédure de test diffèrent quelque peu de celles pratiquées dans d'autres pays européens. Elles ont été choisies sur base de critères pédagogiques plutôt que répressifs. Après 20 moins de contrôle, le bilan est encourageant. Plus de 13 000 pulvérisateurs ont déjà été contrôlés. Moins de 5 % des appareils sont refusés au prermier passage. L'état du parc de pulvérisateurs en fonctionnement a été amélioré. Enfin, de par cette action, le propriétaire contrôlé a été sensibilisé aux problèmes liés à l'application de produits phytosanitaires.
Researchers ; Professionals
http://hdl.handle.net/2268/24494

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
anpp_tours_1997.pdfPublisher postprint3.23 MBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.