Reference : Contrôle de congestion pour la transmission multipoint en couches
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference
Engineering, computing & technology : Computer science
http://hdl.handle.net/2268/23914
Contrôle de congestion pour la transmission multipoint en couches
French
El Khayat, Ibtissam [Université de Liège - ULg > Dép. d'électric., électron. et informat. (Inst.Montefiore) > Réseaux informatiques > > > >]
Leduc, Guy mailto [Université de Liège - ULg > Dép. d'électric., électron. et informat. (Inst.Montefiore) > Réseaux informatiques >]
6-Nov-2000
10
No
No
International
Journées Doctorales Informatiques et Réseaux (JDIR 2000)
6-8 Nov. 2000
Paris
France
[fr] Le contrôle de congestion en transmission multipoints est rendu difficile par l'hétérogénéité des récepteurs. En effet, pour la transmission vidéo par exemple, il serait peu raisonnable que l'émetteur adapte son débit en fonction du récepteur le moins performant ou de celui qui subit temporairement la congestion la plus sévère. Pour contourner ce problème, l'émetteur peut émettre un flux structuré en couches, de telle sorte que la couche de base donne une qualité minimale et que les couches suivantes améliorent successivement cette qualité. L'algorithme de contrôle de congestion proposé est basé sur ce schéma. Il permet à chaque récepteur de sélectionner dynamiquement un sous-ensemble adéquat de couches en répondant aux objectifs suivants. Premièrement, l'algorithme doit être équitable vis-à-vis de TCP; ce qui signifie que les débits du flux multicouches reçu et celui d'un flux TCP placé dans les mêmes conditions doivent être plus ou moins les mêmes. Deuxièmement, les récepteurs doivent être suffisamment coordonnés pour qu'une congestion résultant de l'ajout d'une couche par l'un d'eux ne puisse être interprétée par un autre récepteur comme une congestion résultant de ses propres décisions ou d'un trafic perturbateur. Enfin, lorsque deux sessions multicouches empruntent un même goulet, nous souhaitons que les récepteurs obtiennent le même débit, ce qui signifiera en général des nombres de couches différents si les débits des couches sont distincts.
Researchers
http://hdl.handle.net/2268/23914

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
RUN-PP00-07.pdfAuthor postprint435.14 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.