Reference : Syndrome d'inflammation trachéale : évaluation clinique et bactériologique
Scientific journals : Article
Life sciences : Veterinary medicine & animal health
http://hdl.handle.net/2268/21504
Syndrome d'inflammation trachéale : évaluation clinique et bactériologique
English
[en] Tracheal inflammation syndrome: clinical evaluation
Richard, Eric [Université de Liège - ULg > > > Doct. sc. vété. (Bologne)]
Maillard, K. [> > > >]
Dupuis, Marie-Capucine [Université de Liège - ULg > > > Doct. sc. vété. (Bologne)]
Denoix, Jean-Marie [> >]
Lekeux, Pierre mailto [Université de Liège - ULg > Département de sciences fonctionnelles > Physiologie - Doyen de la Faculté de Médecine vétérinaire >]
Van Erck, Emmanuelle [Université de Liège - ULg > Département clinique des animaux de production (DCP) > Département clinique des animaux de production (DCP) >]
Fortier, G. [> > > >]
2009
Pratique Vétérinaire Equine
41
162
45-49
Yes
0395-8639
[en] Horse ; tracheal wash ; inflammation ; cytology ; bacteriology
[fr] Cheval ; lavage trachéal ; inflammation ; cytologie ; bactériologie
[fr] L’inflammation des voies respiratoires profondes est une cause fréquente de contre- performance chez le cheval. Une association entre l’inflammation et l’isolement d’agents pathogènes dans le liquide de lavage trachéal a précédemment été mise en évidence, le dénombrement des bactéries n’ayant cependant pas été précisé. Les objectifs de ce travail ont été de comparer quantitativement et qualitativement la flore bactérienne de la trachée chez un groupe de trotteurs français atteints d’un syndrome d’inflammation trachéale (SIT) et dans un groupe contrôle (CTL), et d’évaluer la corrélation entre les investigations endoscopique, cytologique et micro b i o l ogique de la trachée. Le pourcentage de neutrophiles dans le lavage trachéal est significativement différent entre les deux groupes, alors que le score d’accumulation de mucus trachéal ne l’est pas. Aucune différence significative n’a été observée sur le pourcentage de prélèvements stériles ou pour lesquels des agents pathogènes ont été isolés. Le dénombrement dans le groupe SIT est cependant 10 à 200 fois supérieur au groupe CTL. Ce travail montre que le seul isolement d’un agent pathogène ne permet pas de présager du niveau d’inflammation des voies respiratoires, et qu’une inflammation trachéale parfois sévère peut être présente en l’absence de toute infection bactérienne
[en] Lower airway inflammation is a frequent cause of poor-performance in hors e s .An association between inflammation and bacterial isolation in tracheal wash fluid has previously been found ; bacterial counts were neve rtheless not defined.The aims of this study were to qualitatively and quantitatively compare tracheal bacterial flora of French Trotters with tracheal inflammation (SIT) and control horses (CTL), and evaluate association between endoscopic, cytological and microbiological evaluation of the trachea. Neutrophil percentage in tracheal wash was significantly different between groups whereas tracheal mucus accumulation was not. No significant difference was found between groups for neither percentage of respectively sterile samples or percentage pathogenic bacteria being isolated. Bacterial counts in SIT group were however 10 to 200 times higher than in the CTL group.This study suggests that isolation of pathogenic bacteria alone do not allow estimation of the level of airway inflammation; whereas severe tracheal inflammation may be present in absence of any bacteriological infection
Researchers ; Professionals
http://hdl.handle.net/2268/21504

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
RichardE_PVE_2009.pdfPublisher postprint356.82 kBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.