Reference : Théories implicites de personnalité et mécanismes de désengagement moral : Analyse di...
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference/Abstract
Law, criminology & political science : Criminology
http://hdl.handle.net/2268/211442
Théories implicites de personnalité et mécanismes de désengagement moral : Analyse différentielle des cognitions d’auteurs présumés selon la culpabilité auto-révélée et la qualification judiciaire des faits d’infractions sexuelles sur mineurs
French
Garcet, Serge mailto [Université de Liège > Dép. de criminologie : Ecole liégeoise de crimino J.Constant > Victimologie >]
2-Jun-2017
Yes
International
9e congrès international sur l'agression sexuelle
02/06/2017
École de criminologie – Université de Montréal
Montréal
Canada
[en] Agression sexuelle ; théories implicites de personnalité ; processus de neutralisation morale
[en] Les unités cognitivo-affectives qui sous-tendent l’adaptation à l’environnement, et particulièrement les mécanismes d’évaluation, de réflexion et de régulation des comportements et de leurs conséquences, sont des variables à prendre en compte lorsque l’on aborde le passage à l’acte et la réitération des comportements d’agression sexuelle.

Une meilleure compréhension de ces processus et de leurs contenus (catégorisations, théories implicites de personnalité, scripts, schémas) affine l’approche des comportements d’agression sexuelle. Elle améliore également l’intervention judiciaire, par une meilleure prise en compte des risques potentiels, et l’action thérapeutique par l’identification de leviers susceptibles d’initier le changement.

Parmi ces mécanismes autorégulateurs, les processus de justification et de reconstruction cognitive qui inhibent les comportements perçus comme immoraux (Sykes et Matza ; Bandura & al. ; Barriga et Gibbs ), et regroupés sous le label de « mécanismes de neutralisation morale » sont particulièrement intéressants puisqu’ils ont pour fonction d’atténuer la dissonance cognitive chez l’auteur et rendre acceptable voire légitimer les comportements d’agressions sexuelles. Ces mécanismes de désengagement peuvent être identifiés au travers des théories implicites de personnalité (TIP) observables dans les discours des auteurs à l’égard de leurs victimes.

La présente étude a consisté à analyser un ensemble de 470 corpus de justifications recueillis lors des premières auditions policières de 60 auteurs présumés d’infractions à caractère sexuel sur mineurs, en aveu ou non, afin d’identifier les différentes représentations (TIP) auxquelles ils ont eu recours dans le but d’envisager comment ces représentations implicites alimentent par leurs contenus les processus cognitifs de désengagement moral. La qualification présumée des faits et le moment judiciaire (information ou instruction) durant lequel se déroule l’audition ont aussi été pris en compte afin de mesurer l’éventuelle incidence de ces variables sur les modes préférentiels de justification et de neutralisation.

Chacune des auditions a été analysée au moyen d’une grille d’interprétation construite sur la base des théories implicites de la personnalité consacrées aux agresseurs sexuels de Ward & Keenan (1999). 470 corpus ont été identifiés et regroupés selon les différentes théories implicites de personnalité du modèle de Ward & Keenan. Les différents corpus ont également été croisés avec les échelles des cognitions d’Abel & al. (1989) et les formes du déni (Facets of Sexual Offender Denial - FoSOD) de Schneider et Wright (2001).

Dans un second temps, les différents contenus implicites associés aux corpus ont été mis en perspective avec les mécanismes de neutralisation morale mais aussi avec la nature des faits reprochés, le moment judiciaire et la présence d’aveu ou non afin de dégager d’éventuels modes préférentiels de désengagement.
Les résultats obtenus mettent en évidence l’existence de différents processus de justification qui sont autant d’illustration des processus de désengagement moral des auteurs d’infraction à caractère sexuel que ce soit dans une perspective d’atténuation de la culpabilité face au système judiciaire ou de réduction de la dissonance cognitive.
Il existe également des profils différentiels de théories implicites de personnalité et de processus de neutralisation morale entre les sujets selon qu’ils soient en aveux ou non et selon la qualification des faits incriminés. Le moment de la procédure durant lequel le sujet a été auditionné n’a par contre pas d’impact.
L’étude contribue ainsi au développement d’outils psychométriques susceptibles de rendre compte de la façon dont les auteurs d’infractions sexuelles se représentent et justifient leurs comportements à l’égard des victimes mais elle ouvre également des perspectives par rapport à l’analyse que nous pouvons faire du discours de l’auteur, de son éventuelle crédibilité par la prise en compte des mécanismes préférentiels de désengagement de sa responsabilité.
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/211442

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.