Reference : De Rome à la Grèce et retour : langue, pouvoir et identité sous l'Empire romain
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference/Abstract
Arts & humanities : Classical & oriental studies
http://hdl.handle.net/2268/209596
De Rome à la Grèce et retour : langue, pouvoir et identité sous l'Empire romain
French
Rochette, Bruno mailto [Université de Liège > Département des sciences de l'antiquité > Langues et littératures anciennes (orient. clas.) : grec >]
10-Jun-2017
No
Yes
International
Lecture, réception, intertexualité : la poésie latine dans la littérature grecque d'époque impériale
10 juin 2017
Ruth Webb
Florence Klein
Lille
France
[en] Une des conséquences majeures de la conquête romaine fut la diffusion du latin et de la culture romaine dans les pays soumis. Plusieurs textes de l’époque impériale pourraient faire croire que le latin est devenu une langue universelle utilisée à travers tout l’Empire romain : Pline l’Ancien, Plutarque, Pline le Jeune, Martial, saint Augustin. Qu’en est-il en réalité ? Rome n’a pas développé de politique linguistique. Son attitude à l’égard des problèmes sociolinguistiques fut souple et adaptée aux exigences réelles de chaque situation. Sous la République, on constate en effet une grande souplesse dans l’utilisation des langues par les magistrats romains lorsqu’ils sont en contact avec la Grèce. Même si le bilinguisme est fréquent chez les Romains de la République, dans la sphère publique, le latin conserve un rôle de langue de prestige, langue de la domination de Rome. Malgré cette souplesse, une concurrence naturelle s’est instaurée entre la langue des dominants et celle des dominés. En Occident, le latin devint l’unique langue de communication, orale comme écrite, tandis qu’en Orient, on assiste à une situation paradoxale : l’hellénisation des Romains, due au statut culturellement élevé du grec. Cette situation dichotomique n’implique toutefois pas un fractionnement en deux camps imperméables aux influences linguistiques et culturelles réciproques : ni l’Orient ni l’Occident ne sont deux domaines complètement fermés.
UR Mondes anciens
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/209596
http://halma.recherche.univ-lille3.fr/index.php/event/journee-detude-des-romains-aux-grecs-lecture-reception-intertextualite-la-poesie-latine-dans-la-litterature-grecque-depoque-imperiale/

File(s) associated to this reference

Additional material(s):

File Commentary Size Access
Open access
A5_romains-aux-grecs-IMP.pdfAffiche de la journée d'étude1.95 MBView/Open
Restricted access
Lille.pptxpowerpoint1.56 MBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.