Reference : La "Vigna Manzi" à Garaguso (Basilicate), un nouveau projet de recherche archéologiqu...
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference/Abstract
Arts & humanities : Archaeology
http://hdl.handle.net/2268/207147
La "Vigna Manzi" à Garaguso (Basilicate), un nouveau projet de recherche archéologique de l'Université de Liège
French
[en] The "Vigna Manzi" in Garaguso (Basilicata), a new project of archaeological research of the University of Liège
Cuvelier, Graham mailto [Université de Liège > Département des sciences historiques > Histoire de l'art et arch. de l'antiquité gréco-romaine >]
8-Feb-2017
No
Yes
National
Deux siècles au service des sciences humaines. Contribution(s) de l'Université de Liège (1817-2017)
du 8 février 2017 ou 10 février 2017
Vincent Genin, Université de Liège, Département des sciences historiques
Liège
Belgique
[fr] Grande Grèce ; Basilicate ; archéologie
[en] Magna Grecia ; Basilicata ; archaeology
[fr] En 1916, l’archéologue Vittorio di Cicco entreprenait des fouilles sur le site de la « Vigna Manzi », à Garaguso, en Basilicate. Il y découvrit les vestiges d’un temple qui contenait encore une partie de son mobilier et différentes offrandes dont la statuette en marbre d’une déesse trônante accompagnée d’un tempietto. Cette découverte ramenait à la lumière un site de premier ordre pour l’étude des relations qu’entretenaient, dans ces territoires d’Italie méridionale, les populations indigènes et les Grecs des cités de Grande Grèce. Dans le courant du XXe siècle, d’autres fouilles se sont succédé dans le sanctuaire de la « Vigna Manzi » – sans grand résultat. Durant l’été 2008, l’archéologue Jean-Marc Moret a cherché à identifier l’emplacement de la fouille de Vittorio di Cicco. Ce sondage lui a permis de retrouver d’autres structures monumentales augurant une découverte d’envergure. La publication de cette entreprise a ensuite été confiée à Thomas Morard, professeur à l’Université de Liège. Dans cette perspective, une campagne de documentation a été menée durant l’automne 2016. S’en suivra la reprise de l’enquête de terrain, un nouveau projet archéologique pour l’Université de Liège
Researchers ; Professionals ; Students ; General public
http://hdl.handle.net/2268/207147

File(s) associated to this reference

Additional material(s):

File Commentary Size Access
Restricted access
Vigna Manzi Garaguso.pdfVigna Manzi10.01 MBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.