Reference : Rejouer les partitions disciplinaires : l’interdisciplinarité comme épreuve dans le c...
Parts of books : Contribution to collective works
Law, criminology & political science : Political science, public administration & international relations
http://hdl.handle.net/2268/205064
Rejouer les partitions disciplinaires : l’interdisciplinarité comme épreuve dans le cas de la génomique
French
[en] Playing with disciplines: interdisciplinarity as a proofcase in genomics
Fallon, Catherine mailto [Université de Liège > Département de science politique > Département de science politique >]
Thoreau, François mailto [Université de Liège > Département de philosophie > Philosophie morale et politique >]
Dec-2016
Le gouvernement des disciplines académiques Acteurs, dynamiques, instruments, échelles
[en] Governing academic disciplines. Actors, Dynamics, Instruments, Scales
Benninghoff, Martin
Crespy, Cecile
Charlier, Jean Emile
Leresche, Jean Philippe
Editions des archives contemporaines
7-32
Yes
9782813002303
[en] interdisciplinarité ; genomique
[fr] Les chercheurs en sciences politiques et sociales, voire les philosophes politiques, sont de plus en plus souvent « embarqués » dans des projets résolument transdisciplinaires, portés par les groupes de recherche de différentes disciplines, engagés dans les développement scientifico-technologiques les plus pointus (que ce soit dans le secteur des nanotechnologies ou des biotechnologies médicale, voire de la gestion de la sécurité nucléaire, pour citer trois exemples récents)
Le point de départ de cette proposition est l’observation du décloisonnement majeur opéré entre les disciplines de médecine et de sciences au cours des dix dernières années; y compris l'invitation des chercheurs en philosophie et en sciences politiques dans les departements de génétique humaine.
Le texte analyse les enseignements de l’embarquement ab initio d’un groupe de chercheurs en science politique et philosophie dans le cadre du développement de thérapies géniques et de diagnostics prénatals. Ce projet GIGS (Gouvernementalité, génomique & santé) résulte en grande partie des réflexions d’un groupe de généticiens du centre hospitalo-universitaire qui observe avec étonnement des pratiques innovantes outre Atlantique, où l’embarquement des sciences humaines au cœur même des projets de sciences naturelles et médicales est une réalité.
Si les apports potentiels de cette démarche sur le développement des sciences naturelles sont bien documentés dans la littérature STS (Van Oudheusden & Laurent 2013 ; Meyers et al 2014 ), la plupart de ces travaux traitent moins des effets de ces embarquements sur le développement de la discipline source, par exemple la science politique. Quelles sont les conditions de développement disciplinaire propre, pour les politologues et les autres chercheurs, dans un environnement aussi intégré que le GIGA où vétérinaires, médecins, ingénieurs et bientôt politologues et philosophes se côtoient, transformant les patients et leurs ADN autant que leurs propres outils disciplinaires tout en conservant un ancrage disciplinaire spécifique fort pour garantir la cohérence de leurs questionnements et l’acuité de leurs méthodes d’investigation face à un terrain partagé (Thoreau & Despret 2014).
SPIRAL
Fonds de la Recherche Scientifique (Communauté française de Belgique) - F.R.S.-FNRS
GIGS - . /0"!#"'"#+% -+12 *1# '-3/" 4 5%#+1
Researchers
http://hdl.handle.net/2268/205064

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
FALLON THOREAU DISCIPLINES.pdfAuthor preprint638.54 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.