Reference : Régulation transcriptionnelle du gène de la prolactine humaine
Scientific journals : Article
Life sciences : Biochemistry, biophysics & molecular biology
http://hdl.handle.net/2268/19830
Régulation transcriptionnelle du gène de la prolactine humaine
French
[en] Transcriptional regulation of the human prolactin gene
Muller, Marc mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences de la vie > GIGA-R : Biologie et génétique moléculaire >]
Berwaer, Monique [> >]
Caccavelli, Laure [> >]
Manfroid, Isabelle mailto [Université de Liège - ULg > > GIGA-Research >]
Nalda, Asuncion [> >]
Pendeville-Samain, Hélène [Université de Liège - ULg > Département des sciences de la vie > GIGA-R : Biologie et génétique moléculaire >]
Pernasetti, F. [> >]
Van de Weerdt, Cécile mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences de la vie > GIGA-R : Biologie et génétique moléculaire >]
Peers, Bernard mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences de la vie > GIGA-R : Biologie et génétique moléculaire >]
Martial, Joseph mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences de la vie > GIGA-R : Biologie et génétique moléculaire >]
1998
Medecine Sciences : M/S
EDK
14
580-587
Yes (verified by ORBi)
International
0767-0974
Paris
France
[en] Prolactin ; Gene ; Regulation
[en] Le gène humain de la prolactine (hPRL) est exprimé essentiellement par l'antéhypophyse. L'analyse des éléments régulateurs de la transcription sur plus de 5 000 bases en amont du site de début de transcription a montré l'importance du contrôle par le facteur de transcription Pit-1, spécifique de l'hypophyse, à côté de facteurs ubiquistes. Des hormones modulent l'expression du gène hPRL, transmettant leur signal par les voies intracellulaires de l'AMP cyclique et du calcium, relayées au niveau du promoteur proximal (-250/+1) essentiellement par les facteurs de transcription Pit-1 et AP-1. Les récepteurs nucléaires contrôlent aussi en partie la transcription de hPRL: le récepteur des oestrogènes l'active en se liant aux éléments de réponse distaux ; les récepteurs nucléaires des hormones thyroïdiennes et des glucocorticoïdes la répriment en interférant respectivement avec la fonction activatrice de AP-1 et de Pit-1.
http://hdl.handle.net/2268/19830

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.