Reference : L’érosion des côtes meubles de l’extrême nord-est du Maroc
Scientific journals : Article
Physical, chemical, mathematical & earth Sciences : Earth sciences & physical geography
http://hdl.handle.net/2268/19359
L’érosion des côtes meubles de l’extrême nord-est du Maroc
French
[en] Erosion of unconsolidated coasts of NE Morocco
Salmon, Marc mailto [Université de Liège - ULg > Département de géographie > Géomorphologie >]
Sbai, Abdelkader [> >]
Boumeaza, Taieb [> >]
Benata, Mohamed [> >]
Ozer, André mailto [Université de Liège - ULg > Département de géographie > Département de géographie >]
2010
Bulletin de la Société Géographique de Liège
Société Géographique de Liège
54
Hommage Prof. André OZER
97-106
Yes
International
0770-7576
Liège
Belgium
[fr] érosion côtière ; delta ; bilan sédimentaire ; anthropisation ; aménagement du territoire ; Maroc
[en] coastal erosion ; delta ; sedimentary budget ; anthropisation ; land planning ; Morocco
[en] L’érosion des littoraux est une réalité mondiale. Cette tendance relève en grande partie de deux facteurs : la diminution, voire la disparition dans certains cas, des apports sédimentaires à la côte, et les mouvements eustatiques. L’érosion des côtes meubles est également liée à la montée du niveau relatif de la mer que l’on a évalué à environ 1 mm/an à l’échelle du dernier siècle. Cette évolution est d’autant plus préoccupante qu’aujourd’hui les apports sédimentaires ne suffi sent plus à compenser l’élévation du plan d’eau comme cela a pu être le cas
à d’autres périodes de l’Holocène. Les littoraux du Maroc n’échappent pas à cette érosion. Dans le cadre d’un développement durable du pays, sa prise en compte lors de l’aménagement touristique des côtes est primordiale. Les interventions de l’homme au niveau du bassin de la Moulouya ou au niveau de la côte ont accentué le phénomène érosif. L’anthropisation des côtes s’est particulièrement accrue au cours des dernières années. Elle a des impacts géomorphologiques et environnementaux considérables et quantifi ables au départ de documents
télédétectés (couvrant plus de 50 ans). Ainsi, la nouvelle station balnéaire de Saïdia risque de se voir privée à moyen ou long terme de sa plage.
Laboratoire de Géomorphologie et Télédétection
Commission universitaire pour le Développement - CUD
CUI Oujda
Researchers ; Professionals ; Students ; General public ; Others
http://hdl.handle.net/2268/19359
http://www.bsglg.be/
The coastal erosion is a worldwide reality. This tendency is largely related to two factors: the decrease, in some cases even the disappearance, of the detrital sedimentary input, and the eustatic movements. The erosion of unconsolidated coasts is similarly linked to the relative sea level rise, estimated to about 1 mm/year over the past century. This evolution is especially worrying because the current sedimentary contribution to the coasts is no longer able to compensate for the rise of water as it was previously during the Holocene. The coasts of
Morocco also suffer from such a situation that, following the rules of a sustainable development, should be taken into account in their touristic planning. The human interventions in the Moulouya watershed and along the coastline have increased the erosion of the coasts of NE Morocco. In particular, the recent increase in coast anthropisation is spectacular, with considerable geomorphological and environmental impacts that can be evaluated by the use of remote sensing data covering more than 50 years. At the long or even the middle term, this threatens the beach of the Saïdia sea resort.

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
BSGLg 2010_L érosion des côtes meubles de l’extrême nord-est du Maroc.pdfPublisher postprint3.82 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.