Reference : De quels marchés boursiers l’Afrique a-t-elle besoin pour son développement ? Au-delà...
Dissertations and theses : Doctoral thesis
Business & economic sciences : Finance
http://hdl.handle.net/2268/191024
De quels marchés boursiers l’Afrique a-t-elle besoin pour son développement ? Au-delà des illusions, une étude précise de l’attractivité et de l’efficience des marchés boursiers africains
French
Teuwa Nkeuwo, Mathieu Hugues mailto [Université de Liège > HEC-Ecole de gestion de l'ULg : UER > Finance >]
3-Apr-2015
Université de Liège, ​Liège, ​​Belgique
Doctorat en Sciences Economiques et de Gestion
147
Muller, Aline mailto
Wanda, Robert
Corhay, Albert mailto
Lefevre, Mélanie mailto
Michel, Pierre-Armand mailto
Szafarz, Ariane
[fr] Marchés boursiers ; Afrique ; Attractivité ; Croissance ; Efficience ; Développement
[en] Data Envelopment Analysis
[fr] Les marchés boursiers africains ont connu durant ces deux dernières décennies de profondes mutations et une évolution en terme numérique. Face à ces changements et aux impératifs de rentabilité, ces marchés sont entrés dans une logique de concurrence. Ce faisant, ils se doivent aujourd’hui d’offrir à leurs clients des services de qualité supérieure à des coûts compétitifs. Pendant ce temps, le continent africain connaît, depuis ces dernières années, une progression de sa croissance économique et fait l’objet d’attractivité et de convoitise de la part des investisseurs étrangers.
L’objectif de cette thèse est de déterminer le type de marché boursier dont l’Afrique a besoin pour stimuler sa croissance économique, dans un environnement concurrentiel marqué par une double évo- lution sous les angles de la croissance économique et de la dynamique des marchés boursiers. Pour atteindre cet objectif, ce travail analyse, d’une part, la relation entre le développement des marchés boursiers et la croissance, l’attractivité et l’ef cience des marchés boursiers africains et examine, d’autre part, le potentiel d’économies d’échelle et/ou de gamme des dépositaires centraux des titres.
Des résultats de l’étude, il ressort que les marchés boursiers africains sont, dans l’ensemble, peu attractifs des points de vue de la négociation des investisseurs et de la cotation des entrepri- ses, exceptions faites des bourses de Johannesburg et d’Ile Maurice. La majorité des marchés présentent un potentiel d’économies d’échelle et connaissent néanmoins, des problèmes de gestion stratégique. La thèse révèle que, bien que le développement du marché boursier joue un rôle dans la croissance économique, les marchés boursiers, captés par les indicateurs (scores d’attractivité des entreprises et des investisseurs) stimulent davantage la croissance que lorsqu’ils sont captés par des indicateurs traditionnels (la capitalisation boursière au PIB et le turnover). On peut con- clure qu’il ne suf t pas pour un pays africain de posséder un marché boursier pour béné cier d’un quelconque effet de levier de ce marché sur sa croissance économique, mais qu’il faudrait que ce marché soit performant, compétitif et attractif pour les entreprises et les investisseurs. Dans ce con- texte, la création des marchés boursiers en Afrique ne devrait plus reposer sur des considérations de mode, mais devrait répondre à des besoins et à des perspectives de concurrence prometteuse de développement et de croissance économique.
Researchers ; Professionals ; Students ; General public ; Others
http://hdl.handle.net/2268/191024

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
Thèse Doctorat Hugues TEUWA...pdfAuthor postprint1.47 MBRequest copy

Additional material(s):

File Commentary Size Access
Open access
Thèse Doctorat Hugues TEUWA..pdf1.36 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.