Reference : Une étude micropédagogique des gestes professionnels et de leurs impacts sur l’activi...
Scientific congresses and symposiums : Paper published in a book
Social & behavioral sciences, psychology : Education & instruction
http://hdl.handle.net/2268/184112
Une étude micropédagogique des gestes professionnels et de leurs impacts sur l’activité d’apprentissage dans le contexte de l’enseignement universitaire
French
Fossion, Gilles mailto [Université de Liège > Département Education et formation > Apprentissage et formation continue des adultes >]
Burlet, Géraldine mailto [Université de Liège > Département Education et formation > Apprentissage et formation continue des adultes >]
Faulx, Daniel mailto [Université de Liège > Département Education et formation > Apprentissage et formation continue des adultes >]
2015
Actes du 28ème Colloque de l'Association Internationale de Pédagogie Universitaire
Yes
No
International
28ème congrès de l'association de pédagogie universitaire (AIPU)
19 au 22 mai 2014
AIPU
Mons
Belgique
[fr] Enseignement universitaire ; Langage ; Gestes professionnels
[en] Selon la loi de Pareto, 80 % des effets sont produits par 20 % des causes. Transféré au contexte universitaire, on dira que les petites différences de comportement, notamment langagier, entre enseignants conduisent à des effets sur les étudiants qui peuvent être fortement diversifiés. C’est cette observation qui nous a encouragé à développer les études micropédagogiques , c’est-à-dire l’observation fine de l’activité des enseignants pour saisir ce qui la caractérise et la rend plus ou moins « efficace » (le terme étant évidemment relatif et à définir en fonction des contextes, des objectifs poursuivis et des apprenants).



Le principe méthodologique de l’étude micropédagogique consiste donc à combiner (1) l’analyse fine de l’activité enseignante et (2) ses effets auprès des apprenants. Dans le cadre de cette communication, nous présentons l’intégration d’un dispositif de recherche et d’un dispositif d’apprentissage situés dans cette perspective d’approche micropédagogique.

Durant plusieurs cours, deux caméras filment simultanément d’une part l’enseignant qui réalise un exposé et d’autre part le groupe d’étudiants. Lors de la séquence pédagogique suivante, les apprenants visionnent le double film (en split screen) et le commentent collectivement, en reliant les observations sur l’activité de l’enseignant et les effets que cela a eu sur leur dynamique d’apprentissage. Il en ressort que plusieurs actions du formateur ont fort impact sur l’apprentissage et la motivation, notamment : les modes de gestion du groupe, la formulation des questions, les modes de réactions de l’enseignant aux interventions des participants, les types d’exemples choisis, l’utilisation des analogies ou encore la projection dans le passé et dans le futur. Selon la manière de procéder de l’enseignant, ils contribueront plus ou moins à l’apprentissage et à la dynamique motivationnelle des étudiants.

Par cette démarche de recherche, les apprenants produisent à la fois de la connaissance scientifique et développent leur propre apprentissage sur les contenus de l’étude micropédagogique.
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/184113

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
acte_aipu2014_Burlet_Faulx_Fossion.pdfPublisher postprint1.17 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.