Reference : Contribution au développement d'un index de sélection synthétique pour le rameau mixte d...
Dissertations and theses : Master's dissertation
Life sciences : Animal production & animal husbandry
Life sciences : Genetics & genetic processes
http://hdl.handle.net/2268/17866
Contribution au développement d'un index de sélection synthétique pour le rameau mixte de la race Blanc-Bleu Belge
French
Bastin, Catherine mailto [Université de Liège - ULg > Gembloux Agro-Bio Tech > Gembloux Agro-Bio Tech >]
2006
Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux, ​Gembloux, ​​Belgium
Gengler, Nicolas mailto
Mayeres, Patrick
[fr] Cette étude contribue au développement d’un index synthétique en Blanc-Bleu Belge de type mixte (BBB-M) et consiste en la détermination des coefficients de l’index (coefficients « b »). Dans ce but, une équation de profit à vie, reprenant l’ensemble des coûts et recettes directs intervenant au cours de la vie d’une vache, est établie. Les valeurs économiques (coefficients « a ») sont ensuite calculées comme la dérivée première de l’équation de profit à la moyenne de la population actuelle pour chaque caractère. Dans cette étude, les coefficients « b » sont établis suivant deux méthodes. Selon la première méthode, les caractères sont regroupés en sous-index en fonction de leur coefficient « a » et des coefficients « pseudo-b » sont obtenus par régression multiple des sous-index sur le profit à vie. Selon la deuxième méthode, les coefficients « b » sont obtenus au départ des coefficients « a » des caractères utilisés dans le calcul du profit en tenant compte des covariances génétiques entre les caractères. La répartition relative des sous-index « fonctionnel », « lait », « type fonctionnel » (ou morphologie) et « viande » est de 4/47/14/35 selon la première méthode et de 14/39/26/21 selon la deuxième méthode. Les résultats obtenus avec la deuxième méthode indiquent cependant des problèmes de multi-colinéarité car les valeurs d’élevage intégrées dans l’index ne sont pas toutes calculées par des modèles multi-caractères. Cette étude a permis de développer une méthodologie claire et robuste pour le calcul du profit à vie. Néanmoins, les résultats obtenus ne sont pas totalement fiables car les données utilisées pour le calcul des coefficients « a » ou la détermination des covariances génétiques n’ont pas une précision suffisamment élevée et/ou ne sont pas représentatives de la population BBB-M actuelle.
http://hdl.handle.net/2268/17866

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.