Reference : De la philosophie à la sociologie en compagnie de Pierre Bourdieu
Scientific journals : Article
Social & behavioral sciences, psychology : Sociology & social sciences
http://hdl.handle.net/2268/17830
De la philosophie à la sociologie en compagnie de Pierre Bourdieu
English
[en] From philosophy to sociology with Pierre Bourdieu
Frère, Bruno mailto [Université de Liège - ULg > Institut des sciences humaines et sociales > Sociologie des identités contemporaines >]
2002
Revue de l'Institut de Sociologie
Université libre de Bruxelles
1-4
Hommage à Pierre Bourdieu
103-118
Yes (verified by ORBi)
International
0770-1055
Bruxelles
[en] critical sociology, philosophy, Wittgenstein, Boltanski, common sense, cross-fertilization ; sens commun, Boltanski, Wittgenstein, sociologie critique, préjugés, prénotions
[fr] La compréhension adéquate des influences de Pierre Bourdieu peuvent nous permettre de diversifier sa pensée comme il diversifiait lui-même celle des autres. On sait qu’il utilise Wittgenstein dès l'élaboration de son vocabulaire critique défiant les « prénotions » et les préjugés condamnés comme étant le fruit d'une sociologie spontanée et profane qui mine le jugement objectif. Mais il le quitte au moment où celui-ci manifeste le désir de revenir « au point de vue du sens commun ». Il semble bien que nous ayons alors affaire à « une quête fervente de l'ordinaire et du familier » à laquelle Bourdieu ne se référera plus.. En tenir compte peut nous permettre d’ouvrir le dialogue avec la sociologie pragmatique de Luc Boltanski et Laurent Thévenot. A la suite de Bourdieu, c’est alors en partie avec eux qu’on peut prolonger véritablement l’exigence wittgensteinienne : étudier les « exemples primitifs des langages communs ». Ces sociologies, on le sait, accueillent a priori le discours des acteurs comme le fruit d’un travail interprétatif cohérent. Qu’ils soient « justes » ou non par rapport à l’état du monde n’est pas l’essentiel. L’enjeu n’est plus d’évaluer leur valeur de vérité par rapport à la réalité - ce qu’autorise la pensée de Bourdieu - mais d’approcher « des sujets parlants ordinaires [… ]co-énonciateurs du discours intervenant en permanence dans la construction du sens » . Tous sont capables de construire et de déconstruire leurs pratiques et ce jeu de construction-déconstruction revêt un intérêt en soi. Il s’agit moins de nier le fait qu’un langage quelconque puisse être pétri d’illusions que de chercher à en saisir la portée significative. En définitive, les objectifs de ces paradigmes sont à la fois différents et tout à fait complémentaires. Il faut à présent chercher à saisir correctement les objets sociologiques ambigus qu’une sociologie hybride permettrait d’éclairer. C'est ce que nous nous suggérons de le présent article.
Service de sociologie des identités contemporaines
Researchers ; Students
http://hdl.handle.net/2268/17830

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Bourdieu philo-socio.pdfAuthor preprint524.79 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.