Reference : La phénoménologie de merleau-ponty : vers une pensée du consensus
Scientific journals : Article
Arts & humanities : Multidisciplinary, general & others
http://hdl.handle.net/2268/17827
La phénoménologie de merleau-ponty : vers une pensée du consensus
French
[en] The phenomenlogy of Merleau-Ponty : Toward a consensus thought
Frère, Bruno mailto [Université de Liège - ULg > Institut des sciences humaines et sociales > Sociologie des identités contemporaines >]
2005
Etudes Phénoménologiques
Ousia
41-42
247-270
Yes
International
0773-7912
[en] phenomonologie, intersubjectivité, Husserl, sociologie compréhensive, Schütz, Simmel, communauté historique, conflit, mitsein, ; conflict, mitsein, historical community subjectivity, cpomrehensive sociology,
[fr] L’histoire de la phénoménologie au 20e siècle s’est élaborée essentiellement autour de la question du sujet héritée de la modernité philosophique. On peut aujourd’hui distinguer a posteriori deux traditions de pensée s’opposant l’une à l’autre par les réponses qu’elles ont voulu lui donner. D’une part, l’initiateur du mouvement phénoménologique que fut Husserl suggère une philosophie qui maintienne l’Ego transcendantal kantien au cœur de la réflexion en lui concédant la priorité sur le monde. La conscience de cet Ego est en effet à l’origine du sens donné au monde qui l’entoure et autrui, dans ce monde, ne se verra octroyer le statut de sujet que par projection analogique depuis cette même conscience. Nous voudrions montrer que ce courant « subjectiviste » a fortement imprégné certains des paradigmes sociologiques qui ont cherché à travailler sur le thème du conflit. Cet article voudrait avancer l’hypothèse que, conjointement à une phénoménologie « subjectiviste » qui a trouvé à se décliner de la sorte empiriquement dans les sociologies du conflit (en se rapprochant fortement de la pensée de Sartre), s’est développée une autre tradition qui pourrait, pour sa part, inspirer une sociologie du compromis encore inexistante. Pour Merleau-Ponty, le monde culturel dans lequel je vis est imprégné de significations qui ne sont pas le fruit de ma conscience mais celui des communautés historiques où elle évolue. Selon nous, sa pensée peut dès lors inaugurer une sociologie dans laquelle le sens donné au monde est le fait d’un consensus « transcendantal » passé entre les différents sujets constituants ma communauté présente et celles qui l’ont précédé.
service de sociologie des identités contemporaines (groupe de sociologie politique et morale EHESS Paris)
Researchers ; Students
http://hdl.handle.net/2268/17827

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Phéno-Socio Compromis .pdfAuthor preprint437.21 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.