Reference : Prévalence de l’ostéochondrose chez le cheval de sport en Wallonie
Scientific journals : Article
Life sciences : Veterinary medicine & animal health
http://hdl.handle.net/2268/17306
Prévalence de l’ostéochondrose chez le cheval de sport en Wallonie
French
[en] Prevalence of osteochondrosis in Warmblood horses in Wallonia
Vander Heyden, Laurent mailto [Université de Liège - ULg > > Clinique des grands animaux (chirurgie) >]
Serteyn, Didier mailto [Université de Liège - ULg > Département clinique des animaux de compagnie et des équidés > Anesthésiologie gén. et pathologie chirurg. des grds animaux >]
Caudron, Isabelle [Centre Européen du Cheval > > > >]
Verwilghen, Denis mailto [Université de Liège - ULg > Département clinique des animaux de compagnie et des équidés > Anesthésiologie gén. et pathologie chirurg. des grds animaux >]
Deliège, Brigitte mailto [Centre Européen du Cheval > > > >]
Lejeune, Jean-Philippe mailto [Université de Liège - ULg > Département clinique des animaux de compagnie et des équidés > Anesthésiologie gén. et pathologie chirurg. des grds animaux >]
2008
Annales de Médecine Vétérinaire
Université de Liège
152
3
131-137
Yes
0003-4118
1781-3875
Liège
Belgium
[en] Osteochondrosis ; horses ; developmental orthopaedic disease ; OCD
[fr] Osteochondrose ; Ostéochondrose dissécante ; chevaux ; affection ostéo-articulaire juvénile ; OCD ; radiographie
[en] Osteochondrosis (OC), a developmental orthopaedic disease, is consecutive to a defect in the endochondral ossification process, and can result in formation of an osteochondral fragment (osteochondrosis dissecans). Our objective is to establish the prevalence of osteochondrosis in Wallonia, and describe the main observed lesions. One hundred forty-two Warmblood horses, aged from 12 to 36 months, underwent a systematic X-ray examination. Sixty-three of these horses (44.4 %) presented one or more OC lesions, 46 (32.4 %) of them with an articular fragment. This prevalence is similar to those observed in Dutch Warmblood horses (44.3 %). The localisation of the lesions was as follows: 25 (17.6 %) of the experimental group showed one or more lesions in the hindlimbs fetlocks, 23 (16.2 %) in the hocks, 21 (14.8 %) in the stifles and 14 (9.9 %) in the forelimbs fetlocks. The medial ridge of the talus is the most frequently injured anatomical site in our study. This lesion was observed in 12 horses (8.4 %), a prevalence that is by far higher than those observed in Dutch Warmblood horses (2.9 %). Not any significant difference was observed between males and females. The high prevalence and the clinical and economic consequences of this disease in the horse’s industry fully justify further research in order to improve the understanding of its pathogenic process.
[fr] Ann. Méd. Vét., 2008, 152 (3), pp 131-137
Prévalence de l’ostéochondrose chez le cheval de sport en Wallonie
VANDER HEYDEN L., SERTEYN D., CAUDRON I., VERWILGHEN D., DELIEGE B., LEJEUNE J.-P.

Résumé :

L’ostéochondrose (OC) est une affection ostéo-articulaire juvénile, consécutive à une non-ossification de l’os endochondral et pouvant entraîner la présence de fragments ostéochondraux (ostéochondrose dissécante). L’objectif de notre étude est d’établir la prévalence de cette affection en région wallonne, et de décrire les principales lésions observées. Cent quarante-deux poulains de sport nés en Wallonie, âgés de 12 à 36 mois, ont été radiographiés. Soixante-trois de ces poulains (44,4 %) montrent une ou plusieurs lésions d’OC, 46 (32,4 %) d’entre eux avec un fragment articulaire. Cette prévalence est assez proche de celle observée chez les chevaux demi-sang néerlandais (44,3 %). Au niveau localisation, vingt-cinq (17,6 %) de nos chevaux montrent une ou plusieurs lésions au niveau des boulets postérieurs, vingttrois (16,2 %) au niveau des jarrets, vingt-et-un (14,8 %) au niveau des grassets et quatorze (9,9 %) au niveau des boulets antérieurs. La lèvre médiale de la trochlée du talus est le site anatomique du jarret présentant le plus de lésions d’OC avec douze poulains atteints (8,4 %) ; cette proportion est nettement supérieure aux 2,9 % observées chez les demi-sang néerlandais (Vos, 2008). Aucune différence significative n’a été observée entre les mâles et les femelles. La prévalence élevée et les répercussions importantes de cette affection, tant du point vue clinique qu’économique dans la filière équine, justifient pleinement l’approfondissement des études qui sont réalisées sur le sujet.
Centre Européen du Cheval de Mont-le-Soie
Ministre de l'Agriculture , de la Ruralité, de l'Environnement et du Tourisme
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/17306
http://www.facmv.ulg.ac.be/amv/resultsearch.php?type=last&article=266

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
2008_152_3_01.pdfPublisher postprint182.39 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.