Reference : Une infiltration de plasma riche en plaquettes (PRP) pour traiter les tendinopathies ...
Scientific congresses and symposiums : Paper published in a journal
Human health sciences : Orthopedics, rehabilitation & sports medicine
http://hdl.handle.net/2268/158278
Une infiltration de plasma riche en plaquettes (PRP) pour traiter les tendinopathies rotuliennes supérieures chroniques
French
[en] One infiltration of PRP to treat chronic upper patellar tendinopathies
Kaux, Jean-François mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences de la motricité > Département des sciences de la motricité >]
Croisier, Jean-Louis mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences de la motricité > Kinésithérapie générale et réadaptation >]
Bruyère, Olivier mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences de la santé publique > Santé publique, Epidémiologie et Economie de la santé >]
Rodriguez de la Cruz, Carlos mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences de la motricité > Physiologie humaine et physiologie de l'effort physique >]
SIMONI, Paolo mailto [Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > > Radiodiagnostic >]
ALVAREZ MIEZENTSEVA, Victoria [Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > > Radiodiagnostic >]
LE GOFF, Caroline mailto [Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > > Chimie médicale >]
Crielaard, Jean-Michel mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences de la motricité > Evaluation et entraînement des aptitudes physiques >]
Oct-2013
Annals of Physical and Rehabilitation Medicine
Elsevier Masson
56
Sup 1
Yes (verified by ORBi)
International
1877-0657
1877-0665
Amsterdam
The Netherlands
28ème Congrès de Médecine Physique et de Réadaptation
17-19 octobre 2013
SOFMER
Reims
France
[fr] Jumper's knee ; PRP ; Plasma riche en plaquettes ; Tendinopathie rotulienne
[en] Jumper's knee ; PRP ; Platelet-rich plasma ; Patellar tendinopathy
[fr] Objectif: Le jumper’s knee est un syndrome chronique de surutilisation de la partie supérieure de la rotule. Les plaquettes contiennent de nombreux facteurs de croissance qui peuvent initier le processus de cicatrisation des tendons. Une infiltration de plasma riche en plaquettes (PRP) pourrait constituer une nouvelle thérapeutique pour ces tendinopathies chroniques.
Matériel et méthodes: Vingt patients présentant une tendinopathie rotulienne supérieure chronique ont été inclus dans l’étude après avoir donné leur consentement éclairé. Les évaluations ont été réalisées avant l’infiltration de PRP, à 6 semaines et 3 mois post-infiltration en employant une échelle visuelle analogique, un examen clinique à l’aide d’un algomètre de pression, des scores algo-fonctionnels (IKDC et VISA-P) et des évaluations fonctionnelles (isocinétique et optojump) et d’imagerie médicale (échographie et IRM). Le PRP est obtenu à partir d’une machine d’aphérèse (COM.TEC, Fresenius). Six millilitres de PRP ont été injectés sans anesthésie locale. Une semaine après l’infiltration, les patients ont débuté un protocole rééducatif excentrique sous-maximal standardisé.
Résultats: La douleur diminue significativement avec le temps dans les activités journalière (essentiellement à 6 semaines et continue dans une moindre mesure jusque 3 mois). Elle diminue également lors des évaluations fonctionnelles mais sans amélioration de la fonction. Aucune amélioration n’a été observée en imagerie médicale. Les patients plus jeunes semblent être plus susceptibles à obtenir une amélioration de la douleur après une infiltration de PRP.
Discussion: Notre étude démontre qu’une infiltration locale de PRP associée à un protocole rééducatif excentrique améliore les symptômes d’une tendinopathies rotulienne supérieure chronique chez des patients rebelles aux traitement conservateurs classiques.
[en] Objective: Jumper’s knee is a frequent chronic overuse syndrome of the upper part of the patellar tendon. Platelets contain lots of growth factors which could enhance the healing process of tendons. Infiltration of platelet-rich plasma (PRP) could be a new therapy for such chronic tendinopathies.
Materiel and methods: Twenty patients with chronic upper patellar tendinopathy were enrolled. Assessments were made before infiltration of PRP, and 6 weeks and 3 months after the infiltration, using a 10-point Visual Analogic Scale, clinical examinations with a pressure algometer, algofunctional scores (IKDC and VISA-P), functional assessments (isokinetic and optojump evaluations) and imagery (ultrasounds and MRI). The PRP was obtained with an apheresis system (COM.TEC, Fresenius). Six millilitres of PRP were injected without local anaesthetic. One week after infiltration, patients started a standardised sub-maximal eccentric reeducation.
Results: Pain during daily activities significantly decreased with time (especially after 6 weeks and continued to a lesser extend up to 3 months). During functional evaluation, it decreased as well, but without significant functional improvement. No improvements in the imagery measurements were observed. Younger patients seemed to be more susceptible to have an improvement of pain by the PRP infiltration.
Discussion: This study demonstrates that a local infiltration of PRP associated with a submaximal eccentric protocol is efficient to improve symptoms of chronic jumper’s knee in patients non-responsive to classical conservative treatments.
http://hdl.handle.net/2268/158278

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Une infiltration de plasma riche en plaquettes (PRP) pour traiter les tendinopathies rotuliennes supérieures chroniques - SOFMER 17-10-2013.pdfAuthor postprint217.19 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.