Reference : Le questionnaire de Stress Professionnel Positif et Négatif: Validation interne.
Scientific congresses and symposiums : Paper published in a book
Social & behavioral sciences, psychology : Social, industrial & organizational psychology
http://hdl.handle.net/2268/14326
Le questionnaire de Stress Professionnel Positif et Négatif: Validation interne.
French
Barbier, Marie mailto [Université de Liège - ULg > Département de personne et société > Psychologie du travail et des entreprises >]
Hansez, Isabelle mailto [Université de Liège - ULg > Département de personne et société > Valorisation des ressources humaines >]
2008
Entre tradition et innovation, comment transformons-nous l’univers du travail ? Actes du 15ème Congrès de Psychologie du Travail et des Organisations de Langue Française.
Pettersen, N.
Boudrias, J. S.
Savoie, A.
Presses de l'Université de Québec
Yes
No
International
Québec
Canada
15ème Congrès de l'Association Internationale de psychologie du travail de langue française.
du 18 au 22 août 2008
Association internationale de psychologie du travail de langue française
Québec
Canada
[fr] L’émergence du courant de la psychologie positive coïncide, en psychologie du travail, avec le développement d’un intérêt pour les réponses positives des travailleurs à leurs conditions de travail. Parallèlement, le modèle Job Demands-Resources de Schaufeli & Bakker (2004) postule que stress positif et stress négatif sont deux facettes différentes du bien-être au travail, qui sont causées par des conditions et des processus différents, et doivent donc être mesurées par des items différents. Cette étude porte sur la validation interne du questionnaire SPPN, permettant de mesurer le Stress Professionnel Positif et Négatif vécu par les travailleurs. Des analyses factorielles exploratoires ont été réalisées sur un échantillon de 4666 travailleurs, provenant de 9 entreprises belges et françaises actives dans différents secteurs. Les résultats mettent en évidence qu’une structure à deux dimensions, l’une mesurant le Stress Professionnel Positif, l’autre mesurant le Stress Professionnel Négatif, sous-tend le questionnaire. Les qualités psychométriques de ces deux sous-échelles satisfont les critères recommandés. La conclusion insiste sur la nécessité de compléter ces analyses exploratoires par des analyses confirmatoires et des analyses de validité externe. Les apports conceptuels et empiriques de l’outil sont également développés.
Fonds de la Recherche Scientifique (Communauté française de Belgique) - F.R.S.-FNRS
http://hdl.handle.net/2268/14326

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.