Reference : Une infiltration de plasma riche en plaquettes (PRP) améliore les symptômes des tendi...
Scientific congresses and symposiums : Paper published in a book
Human health sciences : Orthopedics, rehabilitation & sports medicine
http://hdl.handle.net/2268/135988
Une infiltration de plasma riche en plaquettes (PRP) améliore les symptômes des tendinopathies patellaires supérieures
French
Kaux, Jean-François mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences de la motricité > Département des sciences de la motricité >]
Croisier, Jean-Louis mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences de la motricité > Kinésithérapie générale et réadaptation >]
Rodriguez de la Cruz, Carlos mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences de la motricité > Physiologie humaine et physiologie de l'effort physique >]
Lapraille, Stuart []
Lonneux, Vincent []
Noël, David []
Brabant, Gautier []
DANIEL, Christophe mailto [Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > > Chirurgie appareil locomoteur >]
LE GOFF, Caroline mailto [Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > > Chimie médicale >]
Gothot, André mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences cliniques > Département des sciences cliniques >]
Collette, Julien [Université de Liège - ULg > Département des sciences biomédicales et précliniques > Département des sciences biomédicales et précliniques >]
ALVAREZ MIEZENTSEVA, Victoria [Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > > Imagerie de l'appareil locomoteur >]
SIMONI, Paolo mailto [Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > > Imagerie de l'appareil locomoteur >]
Crielaard, Jean-Michel mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences de la motricité > Evaluation et entraînement des aptitudes physiques >]
Oct-2012
5ème Congrès Commun SFMES & SFTS
96
Yes
No
International
5ème Congrès Commun SFMES & SFTS
25-27 octobre 2012
SFMES & SFTS
Grenoble
France
[fr] PRP ; tendinopathie ; jumper's knee
[en] tendinopathie rotulienne supérieure
[fr] Introduction : Le plasma riche en plaquettes (PRP) aurait des effets bénéfiques sur les symptômes des tendinopathies grâce à la libération locale de leurs nombreux facteurs de croissance. Le but de cette étude est d’évaluer les résultats d’une injection de PRP sur la symptomatologie des patients présentant une tendinopathie patellaire supérieure.
Matériels et Méthodes : Vingt patients atteints d’une tendinopathie patellaire supérieure, rebelle aux traitements conservateurs classiques depuis au moins 3 mois, ont bénéficié d’une évaluation du statut algo-fonctionnel (EVA, algomètre de pression, VISA-P et IKDC) et des performances physqiues (isocinétique et optojump), ainsi que d’un bilan d’imagerie (échographie et IRM). Ces analyses ont été réalisées en pré-injection ainsi qu’aux 6èmeet 12èmesemaines post-injection. Le test isocinétique évaluait la force des quadriceps et des ischios-jambiers des deux membres suivant différentes modalités (C60°/sec, C240°/sec et E30°/sec). Le test Optojump évaluait la détente et la puissance musculaire par la mesure de la hauteur de saut via deux modalités («Counter Movement Jump » et « Drop Jump »). Le PRP est obtenue à l’aide d’une machine d’aphérèse (COM.TEC, Fresenius-Kabi), permettant d’obtenir une concentration plaquettaire reproductible d’un patient à l’autre, en l’absence quasi totale de globules rouges et blancs. L’infiltration intratendineuse de PRP (6mL) est réalisé à la pointe de la rotule in loco dolenti sans anesthésie locale.
Résultats : Les résultats de notre expérimentation démontrent qu’une seule injection locale de PRP accompagnée d’un programme de rééducation excentrique améliore significativement la cicatrisation du tendon patellaire au niveau du score EVA, de l’algomètre de pression, des scores VISA-P et IKDC. Lors du test isocinétique, seuls l’augmentation du MFM des ischios jambiers en C240°/sec, de la différence bilatérale des ischios jambiers en C60°/sec ainsi que de l’EVA en E30°/sec était significative. Les résultats optojump en terme de détente et puissance musculaire ne montrent pas d’amélioration des performances. Néanmoins, l’EVA du « Counter Movement Jump » se voit significativement diminuée après l’infiltration. Enfin, les résultats de l’imagerie (échographie et IRM) ne démontrent pas de modification significative du tendon.

Conclusions : L’injection locale de PRP dans le cadre de tendinopathies patellaires supérieure permet une diminution de la symptomatologie douloureuse à 6 semaines, se poursuivant à 12 semaines. La performance fonctionnelle et l’imageries, quant à elles, ne sont pas modifiées.
http://hdl.handle.net/2268/135988

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Poster PRP SFTS.pdfAuthor postprint307.01 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.