Reference : Coûts d’efficience des dépositaires centraux des titres des pays africains
E-prints/Working papers : First made available on ORBi
Business & economic sciences : Finance
http://hdl.handle.net/2268/135319
Coûts d’efficience des dépositaires centraux des titres des pays africains
French
[en] Cost efficiency in the African securities settlement and depository industry
Teuwa Nkeuwo, Mathieu Hugues [Université de Liège - ULg > HEC-Ecole de gestion de l'ULg : UER > Finance >]
Muller, Aline [Université de Liège - ULg > HEC-Ecole de gestion de l'ULg : UER > Finance >]
Nov-2012
HEC-ULg
No
Liège
Belgique
[en] Dépositaire central des titres ; Fonction de coût translog ; Economies d’échelle et de gamme ; Fusion
[fr] Cet article examine le potentiel d’économies d’échelle et de gamme au sein des dépositaires centraux des titres des pays africains. Il permet de vérifier si la consolidation des activités de règlement-livraison et de conservation de titres rendent ces institutions efficientes au regard du paramètre coûts de service. Pour ce faire, nous estimons la fonction de coût translogarithmique [introduite par Christensen et al. (1971)] et l’élasticité constante de substitution de 7 dépositaires centraux des titres en Afrique sur une période s’étalant de 2004-2009. Les résultats montrent l’existence d’importantes économies d’échelle et de gamme dans ces institutions. Le degré de ces économies diffère selon la taille de l’institution et le niveau d’investissements consentis dans la mise en place de mécanismes d’automatisation permettant de facto de combiner les activités de règlement et de conservation des titres. Contrairement aux grandes institutions de pays tels que l’Afrique du Sud et l’Ile Maurice, lesquels ont beaucoup investi dans la mise en place de mécanismes d’automatisation, les petites institutions présentent des coûts de prestations élevés, ce qui implique une nécessité de consolidation des activités afin de réduire ces coûts
[en] This paper examines the potential of economies of scale and scope among the African central securities depository institutions. We address whether the consolidation of settlement and custody activities of securities make these institutions efficient in light of the costs of service parameter. To do this, we rely on the translog cost function [introduced by Christensen et al. (1971)] and the constant elasticity of substitution of seven central securities depositories in Africa over the period 2004-2009. The results show the existence of significant economies of scale and scope in these institutions. The extent of these economies differs upon the size of the institution and the level of automation mechanisms to combine securities settlement and custody activities. Our findings also indicate that, unlike large institutions in countries such as South Africa and Mauritius, which have heavily invested in automation mechanisms, smaller institutions have higher service costs, which implies a need for consolidation of activities to reduce these costs.
CARM (Center of Assets and Risk Management)
Researchers ; Professionals ; Students ; General public ; Others
http://hdl.handle.net/2268/135319

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
Coûts d’efficience des dépositaires centraux des titres des pays africains.pdfPublisher postprint958.55 kBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.