Reference : Une nouvelle approche de la microbiologie alimentaire avec l’analyse métagénomique : ...
Scientific congresses and symposiums : Poster
Life sciences : Agriculture & agronomy
http://hdl.handle.net/2268/134894
Une nouvelle approche de la microbiologie alimentaire avec l’analyse métagénomique : un exemple avec une analyse de filets de poisson
English
Delhalle, Laurent mailto [Université de Liège - ULg > Département de sciences des denrées alimentaires > Microbiologie des denrées alimentaires >]
Taminiau, Bernard mailto [Université de Liège - ULg > Département de sciences des denrées alimentaires > Microbiologie des denrées alimentaires >]
Nezer, Carine mailto []
Daube, Georges mailto [Université de Liège - ULg > Département de sciences des denrées alimentaires > Microbiologie des denrées alimentaires >]
22-May-2012
Yes
No
Club des Bactéries Lactiques
du 22 au 24 mai 2012
VetAgro Sup Campus Agronomique
Clermont Ferrand
France
[fr] Métagénomique ; Poisson ; durée de vie
[fr] L’analyse métagénomique est un outil puissant pour étudier la flore bactérienne d’échantillons issus de divers environnements. Cette technologie commence à être appliquée à des aliments mais seulement sur l’étude de produits asiatiques fermentés. Ce travail décrit l’application de cette technologie pour étudier la population bactérienne de deux types de filets de poissons : un issu d’un poisson d’eau douce chaude (pangasius) et un de poisson d’eau de mer (églefin). Les échantillons ont été directement analysés le jour de la réception. D’autres échantillons ont été analysés à la fin de leur durée de vie après stockage à 4°C (1/3 de la durée de vie) et 8°C (2/3 de la durée de vie). Ces échantillons ont été conditionnés en barquette de polystyrène et film étirable sous air atmosphérique et en barquette et film PP-EVOH sous atmosphère modifiée (50% N2 / 50% CO2). Des analyses microbiologiques classiques et métagénomiques ciblant l’ADNr 16S ont été réalisés sur tous les échantillons. L’évolution des populations microbiennes des filets de poissons conservés sous différents types de conditionnement et de température a été étudiée. Quarante espèces bactériennes différentes ont été identifiées pour les deux types de poissons. Les bactéries Gram négatives sont majoritaires que ce soit au début ou à la fin de la durée de vie des produits et quel que soit le type de conditionnement. Au début de la conservation, les bactéries Gram négatives présentes sont essentiellement des Moraxellaceae (Acinetobacter spp, Psychrobacter sp.), Pseudomonadaceae (Pseudomonas spp), et Shewanella spp et les bactéries Gram positives sont des Lactobacillaceae (Carnobacterium spp), Brochothrix thermosphacta et Planococcus donghaensis (seulement pour le pangasius). Suivant le type de conditionnement et le type de poisson, des variations importantes de la flore initiale ont été observées. La croissance de certaines espèces Gram négatives pourrait être un indicateur d’altération. Par conséquent, l’analyse métagénomique pourrait être un outil supplémentaire pour fixer adéquatement la date limite de consommation. Pour le pangasius, Planococcus donghaensis est présent uniquement avant le conditionnement et sa présence pourrait être un indicateur de la fraîcheur du poisson. Cette étude a permis d’appliquer l’analyse métagénomique pour identifier et mesurer les proportions relatives des espèces bactériennes dans les filets de poissons au cours du temps.
Quality Partner
http://hdl.handle.net/2268/134894
http://cbl2012.vetagro-sup.fr/

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
CBL2012_MetaPoisson.pdfPublisher postprint597.61 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.