Reference : Contribution à l’identification des domaines impliqués dans l’activité anti- influenza d...
Scientific congresses and symposiums : Poster
Life sciences : Veterinary medicine & animal health
http://hdl.handle.net/2268/133465
Contribution à l’identification des domaines impliqués dans l’activité anti- influenza des protéines « Mx »
French
Heinen, Marie-Pierre mailto [Université de Liège - ULg > Département de morphologie et pathologie > Anatomie des animaux domestiques >]
Cornet, Anne []
Willems, Jérôme mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences biomédicales et précliniques > Laboratoire des tissus conjonctifs >]
Desmecht, Daniel mailto [Université de Liège - ULg > Département de morphologie et pathologie > Pathologie spéciale et autopsies >]
Dec-2011
A5
No
No
National
First Scientific Meeting of the Faculty of Veterinary Medicine
Décembre 2011
Le personnel scientifique de la faculté de médecine vétérinaire
Liège
Belgique
[fr] Mx ; domaine effecteur GTPase C-terminal
[fr] Les protéines Mx sont des GTPases formant une classe distincte dans la superfamille des dynamines. Elles sont induites par des interférons et sont le résultat du produit de deux à trois gènes distincts selon l’espèce. Structurellement, on peut les subdiviser en trois domaines majeurs, le domaine GTPase N-terminal (G domain), un domaine intermédiaire (MD) et le domaine effecteur GTPase C-terminal (GED). Face à l’influenza, certaines isoformes (Homo sapiens, Mus musculus, Rattus norvegicus, Sus scrofa et Bos taurus) exercent une activité anti-virale significative alors que, malgré une identité de séquence, d’autres isoformes (Gallus gallus, Anas platyrhynchos) n’ont pas d’activité anti-virale reconnue à ce jour. Bien que la connaissance des mécanismes impliqués dans leurs effets anti-viraux reste très limitée, nous savons que la liaison au GTP est indispensable (G Domain) et qu’une partie du potentiel antiviral résulte de leur capacité à se lier avec des protéines virales ou cellulaires entraînant l’inhibition du cycle viral (MD et GED). D’ailleurs, des mutations ponctuelles et des délétions dans ces derniers domaines sont connues pour abolir l’activité antivirale de la protéine.
Le projet de recherche entamé ici consiste à produire un jeu de chimères entre une protéine Mx dépourvue d’activité anti-influenza (la protéine aviaire) et une protéine Mx très active contre les virus influenza (la protéine bovine) dans le but d’identifier le support structural minimum sous-jacent à l’activité anti-influenza des protéines Mx en général. Le projet en cours consiste à produire un jeu de cellules véro inductible capable de produire conditionnellement, les chimères précitées.
Département de Pathologie, Faculté de Médecine vétérinaire
Département de Pathologie, Faculté de Médecine vétérinaire
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/133465

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.