Reference : Salmonella dans la viande et dans les oeufs : un danger pour le consommateur qui dema...
Scientific journals : Article
Life sciences : Veterinary medicine & animal health
http://hdl.handle.net/2268/132544
Salmonella dans la viande et dans les oeufs : un danger pour le consommateur qui demande la mise en place d’un programme de lutte efficace
French
Van Immerseel, F. [> >]
De Buck, J. [> >]
Boyen, F. [> >]
Pasmans, F. [> >]
Bertrand, S. [> >]
Collard, J. M. [> >]
Saegerman, Claude mailto [Université de Liège - ULg > Département des maladies infectieuses et parasitaires > Epidémiologie et analyse des risques appl. aux sc. vétér. >]
Hooyberghs, J. [> >]
Haesebrouck, F. [> >]
Ducatelle, R. [> >]
2005
Annales de Médecine Vétérinaire
Université de Liège
149
1
34-48
No
National
0003-4118
1781-3875
Liège
Belgium
[en] L’émergence de Salmonella Enteritidis dans l’industrie avicole a eu lieu dans tous les pays occidentaux entre 1965 et 1980. Depuis lors, ce sérotype est devenu le plus commun chez la volaille. Comme il se transmet verticalement dans les oeufs, il constitue la cause principale de la pandémie de salmonellose non-typhoïde qui est observée chez l’homme. En outre, la bactérie se transmet aussi horizontalement dans les exploitations de volaille. Une fois qu’un bâtiment a hébergé des poules contaminées, il est très difficile d’éliminer cette contamination par les mesures hygiéniques classiques. Le mécanisme de transmission dans les oeufs n’est toujours pas complètement élucidé, ce qui constitue un obstacle majeur pour le développement de nouvelles mesures de prévention et de traitement. Les produits et mesures actuellement disponibles pour lutter contre Salmonella chez la volaille ont été largement développés sur base de méthodes empiriques. Néanmoins, la situation actuelle impose de prendre des mesures. Au niveau européen, de nouvelles dispositions législatives prévoient une série de mesures visant à réduire les taux de contamination de Salmonella tout au long de la chaîne de production, de transformation et de distribution des oeufs et de la viande de volaille. Il est évident que les contaminations des oeufs et de la viande sont fortement influencées respectivement par les conditions hygiéniques de l’abattage et par la réfrigération des oeufs. Au niveau belge, l’Agence fédérale pour la Sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) va mettre en place un nouveau programme de lutte dans le secteur avicole. Cet article passe en revue les aspects les plus importants de l’épidémiologie, de la pathogenèse et décrit les mesures de prévention et de lutte qui sont disponibles à l’heure actuelle.
[fr] L’émergence de Salmonella Enteritidis dans l’industrie avicole a eu lieu dans tous les pays occidentaux entre 1965 et 1980. Depuis lors, ce sérotype est devenu le plus commun chez la volaille. Comme il se transmet verticalement dans les oeufs, il constitue la cause principale de la pandémie de salmonellose non-typhoïde qui est observée chez l’homme. En outre, la bactérie se transmet aussi horizontalement dans les exploitations de volaille. Une fois qu’un bâtiment a hébergé des poules contaminées, il est très difficile d’éliminer cette contamination par les mesures hygiéniques classiques. Le mécanisme de transmission dans les oeufs n’est toujours pas complètement élucidé, ce qui constitue un obstacle majeur pour le développement de nouvelles mesures de prévention et de traitement. Les produits et mesures actuellement disponibles pour lutter contre Salmonella chez la volaille ont été largement développés sur base de méthodes empiriques. Néanmoins, la situation actuelle impose de prendre des mesures. Au niveau européen, de nouvelles dispositions législatives prévoient une série de mesures visant à réduire les taux de contamination de Salmonella tout au long de la chaîne de production, de transformation et de distribution des oeufs et de la viande de volaille. Il est évident que les contaminations des oeufs et de la viande sont fortement influencées respectivement par les conditions hygiéniques de l’abattage et par la réfrigération des oeufs. Au niveau belge, l’Agence fédérale pour la Sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) va mettre en place un nouveau programme de lutte dans le secteur avicole. Cet article passe en revue les aspects les plus importants de l’épidémiologie, de la pathogenèse et décrit les mesures de prévention et de lutte qui sont disponibles à l’heure actuelle.
Researchers ; Professionals
http://hdl.handle.net/2268/132544

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
VanImmerseel_AnnMedVet_2005.pdfDemander tiré à partPublisher postprint205.28 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.