Reference : Entrepreneuriat social : définitions, ressorts et défis
Parts of books : Contribution to collective works
Business & economic sciences : Social economics
Business & economic sciences : General management & organizational theory
http://hdl.handle.net/2268/132049
Entrepreneuriat social : définitions, ressorts et défis
French
Huybrechts, Benjamin mailto [Université de Liège - ULg > HEC-Ecole de gestion de l'ULg : UER > Management en économie sociale >]
Nicholls, Alex [University of Oxford > Saïd Business School > Skoll Centre for Social Entrepreneurship > >]
Mouchamps, Hugues mailto [Université de Liège - ULg > HEC-Ecole de gestion de l'ULg : UER > Social Entrepreneurship >]
2012
Management des entreprises de l'économie sociale et solidaire
[en] Management of social enterprises
Bayle, Emmanuel
Dupuis, Jean-Claude
De Boeck Université
89-106
Yes
Bruxelles
Belgique
[fr] entrepreneuriat social ; entreprise social ; social business
[fr] L'entrepreneuriat social est un concept en vogue depuis une dizaine d’années. Souvent illustré par des « success stories » provenant des quatre coins du monde dans divers secteurs (santé, éducation, finance, culture, etc.), le concept s'impose progressivement dans le monde de l'entreprise, ainsi que dans les sphères académiques et politiques (Boschee 2006; Light 2008; Nicholls 2006b; Nyssens 2006). En plus de transformer les marchés existants, l'entrepreneuriat social a aussi contribué à créer de nouveaux marchés et de nouvelles niches, dans des domaines tels que le commerce équitable (Huybrechts 2012; Nicholls 2010a) ou la micro-finance (Armendáriz de Aghion & Morduch 2005; Battilana & Dorado 2010). Cette dernière est souvent présentée comme le porte-drapeau de l'entrepreneuriat social, notamment depuis que la Grameen Bank et son fondateur Mohammed Yunus se sont vu décerner le Prix Nobel de la Paix.
Pratiquement absents des recherches universitaires avant la fin des années 90, l'entrepreneuriat social et les entreprises sociales sont devenus des thèmes de recherche importants depuis lors (Dacin et al. 2010; Defourny & Nyssens 2008b; Fayolle & Matlay 2010; Short et al. 2009), comme en témoigne le nombre croissant d'articles et de livres qui y sont consacrés . Des numéros spéciaux de différents journaux ont mis l'accent sur l'entrepreneuriat social et au moins deux nouveaux journaux ont vu le jour pour traiter spécifiquement de cette thématique et de sujets proches .
Bien qu'il soit généralement bien admis que l'entrepreneuriat social et les entreprises sociales restent des notions fort contextuelles – donc contestables – qui peuvent être interprétées de différentes manières suivant l'idéologie et les objectifs des institutions qui les utilisent (Dart 2004; Dey & Steyaert 2010; Nicholls 2010c), certains traits communs commencent néanmoins à faire consensus au sein de la communauté scientifique. Le but de la première section est de présenter et de définir la notion d'entrepreneuriat social. Ensuite, l’entrepreneuriat social est comparé à d’autres notions proches mais néanmoins distinctes. La troisième section se penche sur les origines et les motivations de l'entrepreneuriat social dans une perspective historique. Dans la quatrième section, nous proposons quelques pistes pour mesurer l’ampleur du phénomène. Finalement, les conclusions de ce chapitre évoquent un certain nombre de défis à relever pour les acteurs de terrain, le monde politique et les chercheurs.
Centre d'Économie Sociale - CES
Researchers ; Professionals ; Students ; General public
http://hdl.handle.net/2268/132049

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Huybrechts, Nicholls & Mouchamps 2012.docxAuthor preprint185.19 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.