Reference : Insuffisance ovarienne prématurée : de la génétique à la clinique
Scientific journals : Article
Human health sciences : Reproductive medicine (gynecology, andrology, obstetrics)
http://hdl.handle.net/2268/131795
Insuffisance ovarienne prématurée : de la génétique à la clinique
English
Rege, G []
Foidart, Jean-Michel mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences cliniques > Gynécologie - Obstétrique >]
NISOLLE, Michelle mailto [Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > > Gynécologie-Obstétrique CHR >]
PINTIAUX, Axelle [Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > > Gynécologie-Obstétrique CHR >]
BELIARD, Aude mailto [Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > > Gynécologie-Sénologie -Obstétrique CHBA >]
2012
Revue Médicale de Liège
Université de Liège. Revue Médicale de Liège
67
7-8
413-419
Yes
International
0370-629X
Liège
Belgique
[en] Premature menopause ; Premature Ovarian Failure ; Hypergonadotropic hypogonadism ; Infertility
[fr] L’Insuffisance Ovarienne Prématurée (IOP) est une pathologie dont la présentation clinique est complexe. Elle survient chez 1% des femmes avant 40 ans, 0,1% avant 30 ans. Les causes sont multiples : les anomalies génétiques, les maladies auto-immunes, les atteintes ovariennes iatrogènes secondaires à la chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie, aux facteurs environnementaux tels que les virus, les toxines, le tabac, et aux facteurs métaboliques. Cependant, dans la majorité des cas, l’étiologie de l’IOP est idiopathique.
http://hdl.handle.net/2268/131795

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
REGE 2012.pdfPublisher postprint224.43 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.