Reference : Être à l’écoute de son écoute : nuisances sonores et réflexivité (note de recherche)
Scientific journals : Article
Social & behavioral sciences, psychology : Anthropology
http://hdl.handle.net/2268/131782
Être à l’écoute de son écoute : nuisances sonores et réflexivité (note de recherche)
French
[en] Being in tune with one's own listening : noise annoyance and reflexivity
Colon, Paul-Louis mailto [Université de Liège - ULg > Institut des sciences humaines et sociales > Anthropologie de la communication >]
2010
MethIS : Méthodes et Interdisciplinarité en Sciences Humaines
Editions de l’Université de Liège
3
étendues de la réflexivité
185-204
Yes (verified by ORBi)
2030-1464
2030-1456
Liège
Belgium
[fr] écoute ; bruit ; gêne ; réflexivité ; environnement sonore
[en] listening ; noise ; annoyance ; reflexivity ; sonic environment
[fr] Dans cet article, nous nous interrogerons sur l’expérience de la dimension
sonore de l’environnement humain, à partir d’éléments issus d’une enquête
ethnographique en cours en Belgique francophone. Après avoir examiné rapidement
les propositions de conceptualisation de cette expérience en sciences sociales, nous
insisterons sur les difficultés inhérentes à son observation. Nous tâcherons alors de
montrer en quoi l’approche de cette expérience par le biais des nuisances sonores
peut permettre de contourner en partie cette difficulté, précisément en raison de
la posture réflexive que ces phénomènes suscitent chez les personnes qui y sont
confrontées. Grâce à cette posture, l’individu prend conscience, non sans difficultés,
des manières d’investir son milieu sonore qu’il adopte d’ordinaire sans y prendre
garde. Cette réflexivité particulière des acteurs est toutefois à double tranchant : en
même temps qu’elle fournit à l’individu une prise nouvelle sur son milieu sonore,
elle le rend vulnérable à ses effets.
[en] In this paper, I examine the experience of listening to one's environment from an ethnographic standpoint. After a brief review of the conceptualizations of everyday listening in the literature, I focus on the difficulties of its observation. I then propose to take noise annoyance as a mean to investigate everyday listening. I show that the heuristic power of noise annoyance comes from the reflexivity towards one's own listening that it fosters.
LASC
Fonds de la Recherche Scientifique (Communauté française de Belgique) - F.R.S.-FNRS
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/131782

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Methis3_Colon.pdfAuthor postprint410.98 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.