Reference : Désistance et résilience secondaire, du moins au plus.
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference
Social & behavioral sciences, psychology : Treatment & clinical psychology
http://hdl.handle.net/2268/129840
Désistance et résilience secondaire, du moins au plus.
French
Born, Michel mailto [Université de Liège - ULg > Département Psychologies et cliniques des systèmes humains > Psycho. de la délinquance et du développement psycho. >]
Glowacz, Fabienne mailto [Université de Liège - ULg > Département Psychologies et cliniques des systèmes humains > Département Psychologies et cliniques des systèmes humains >]
Jun-2012
Yes
Yes
International
1er Congrès Mondial sur la Résilience . De la recherche à la pratique.
du 7 juin au 10 juin 2012
Paris
France
[fr] Délinquance ; Désistance ; Résilience
[fr] Alors que la désistance peut être définie comme la disparition des symptômes tout particulièrement quand il s’agit de troubles externalisés et de la délinquance habituelle qu’une personne aurait adoptée comme mode de vie, la résilience secondaire serait un rebond personnellement et socialement positif de cette personne. La non-récidive qui est le signe de la désistance ne suffit donc pas pour qu’on puisse parler de résilience car la conformité normative peut être simplement un abandon adaptatif au même titre que la délinquance pouvait l’être. Même si une délinquance violente peut être le fruit d’un moi faible, d’une incapacité à tolérer les frustrations ou à contrôler les écluses du passé, une grande part de la délinquance repose sur des mécanismes adaptatifs adéquats quand bien même ils sont moralement ou juridiquement inacceptables. Pour que la résilience secondaire se mette en place il nous semble que des mécanismes supplémentaires tels que la sublimation ou un sursaut narcissique engendre un investissement d’objet hors soi. Plusieurs cas nous montrent que ces personnes sorties de la toxicomanie ou de carrières délinquantes plus ou moins sévères se sont appuyées sur un étayage narcissique externe ou sur des mécanismes de défense tournés vers la générativité pour entreprendre des actions sociales altruistes ou des activités éducatives ou théâtrales qui qualifient la résilience secondaire.
http://hdl.handle.net/2268/129840

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.