Reference : Esthétique des os : la dimension réflexive des radiographies érotiques
Scientific congresses and symposiums : Poster
Arts & humanities : Languages & linguistics
http://hdl.handle.net/2268/129554
Esthétique des os : la dimension réflexive des radiographies érotiques
French
Sturnack, Lionel mailto [Université de Liège - ULg > > > Form. doct. langues & lettres]
Sep-2012
No
Xe Congrès de l’Association internationale de sémiotique visuelle (AISV-IAVS 2012)
du 4 au 8 septembre 2012
[fr] sémiotique plastique ; radiographie
[fr] L’analyse portera sur une œuvre de l’artiste italienne Benedetta Bonichi, titrée Striptease. Il s’agit d’une réalisation à mi-chemin entre les procédés de la photographie et ceux du rayon-x, présentant un modèle féminin dans une pose érotique. L’objectif de la présentation sera d’exposer le discours réflexif qui se développe dans Striptease, grâce à la décomposition de sa complexité énonciative et figurative. L’œuvre sera envisagée à l’intérieur d’un ensemble de productions artistiques issues des procédés de la radiographie. En première instance, nous procéderons à une description de l’œuvre sous l’aspect des formants plastiques qui la composent et de leur organisation particulière. Cette première partie, brève, sera menée en accord avec les propositions de Jean-Marie Floch dans Petites mythologies de l’œil et de l’esprit et dans Formes de l’empreinte. Elle permettra d’obtenir une base descriptive stable au sein de laquelle d’autres radiographies artistiques pourront être envisagées. Ainsi, six œuvres d’artistes de différents horizons, dont celle de Benedetta Bonichi, seront abordées afin d’exposer différents types de variations repérables sur la base de la description plastique effectuée précédemment. Sous ces préalables, il sera possible de catégoriser quelques variations remarquables dans un ensemble d’œuvres homogène du point de vue de ses procédés énonciatifs. Enfin seront approfondies plus longuement les relations notables entre trois niveaux thématiques, tels qu’ils ont été définis par François Rastier dans Systématique des isotopies, où l’auteur propose une lecture sémantique faisant se croiser trois thèmes (pratique, mythique et métalinguistique) qui structurent un texte. Ces relations, également observables dans les travaux mis en analyse, permettront de systématiser leur approche, en soulignant les tensions particulières qui s’y tissent. Aussi, dans cette dernière approche, l’étude se focalisera sur trois œuvres partageant à la fois les mêmes procédés énonciatifs issus de la radiographie, et à la fois le même thème figuratif ou mythique. En l’occurrence, l’érotisme sera interrogé dans son dialogue avec les procédés du rayon-x dans trois compositions, de Benedetta Bonichi, de Wim Delvoye et de l’agence publicitaire Butter. Différents aspects de ce dialogue thématique seront développés, avec un accent particulier sur la complexité du travail de la photographe italienne, dont la portée réflexive questionne le domaine du visuel, notamment sous l’aspect de l’outillage scientifique qui s’y inscrit.
http://hdl.handle.net/2268/129554

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
STURNACK_POSTER_AISV2012.pdfAuthor preprint1.29 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.