Reference : Étude des médiations sur le marché du travail : l'apport de la nouvelle sociologie écono...
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference
Social & behavioral sciences, psychology : Sociology & social sciences
http://hdl.handle.net/2268/127625
Étude des médiations sur le marché du travail : l'apport de la nouvelle sociologie économique à l'économie des conventions.
French
Beuker, Laura mailto [Université de Liège - ULg > Institut des sciences humaines et sociales > Sociologie de l'action publique et des problèmes du travail >]
Orianne, Jean-François mailto [Université de Liège - ULg > Institut des sciences humaines et sociales > Sociologie de l'action publique et des problèmes du travail >]
3-Jul-2012
Yes
No
International
XIX Congrès International de l'AISLF (Penser l'incertain, Rabat, 02-06 juillet 2012)
Du 02 au 06 juillet 2012
AISLF
Rabat
Maroc
[fr] Mediation ; Marché du travail ; Intermédiaires
[fr] Cette communication s’inscrit dans le cadre d’une recherche traitant des médiations sur le marché du travail, et plus précisément du rôle des intermédiaires dans la fluidification des appariements et la sécurisation des parcours professionnels.
La nouvelle sociologie économique (NSE) et l’économie des conventions (EC) offrent des pistes intéressantes pour comprendre le fonctionnement de marchés concrets, comme celui du travail. Néanmoins, ces courants présentent tous deux des limites qu’une articulation théorique permettrait, selon nous, de dépasser.
A la conception néoclassique d’un « marché autorégulateur », la NSE substitue une analyse des facteurs économiques, culturels et politiques qui contribuent à l’émergence d’une configuration particulière d’échange de biens et de services. Les théoriciens de l’EC quant à eux, portent un intérêt tout particulier pour l’analyse de l’activité de médiation sur le marché du travail et de la pluralité des modes d’évaluation des compétences.
Cependant, l’EC ne cherche pas à expliquer l’émergence des conventions constitutives, considérées dans l’analyse comme variables indépendantes. En outre, l’EC présente une conception « sous-socialisée » des intermédiaires du marché du travail. Il nous semble que la NSE pourrait considérablement enrichir l’analyse des méditations à l’aide de notions clés telles que l’encastrement ou encore la construction sociale des activités économiques, restituant de la sorte au monde social toute son épaisseur.
http://hdl.handle.net/2268/127625

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
Étude des médiations sur le marché du travail.pptxAuthor postprint72.77 kBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.