Reference : Profil neuropsychologique chez des enfants présentant un trouble d’attention avec hypera...
Scientific congresses and symposiums : Poster
Social & behavioral sciences, psychology : Treatment & clinical psychology
http://hdl.handle.net/2268/127196
Profil neuropsychologique chez des enfants présentant un trouble d’attention avec hyperactivité
French
Catale, Corinne mailto [Université de Liège - ULg > Département de Psychologie : cognition et comportement > Département de Psychologie : cognition et comportement >]
Lejeune, Caroline mailto [Université de Liège - ULg > Département de Psychologie : cognition et comportement > Neuropsychologie >]
Meulemans, Thierry mailto [Université de Liège - ULg > Services généraux (Fac. de psycho. et des sc. de l'éducat.) > Doyen de la Faculté de Psychologie et des sc. de l'éducation >]
2004
Yes
International
Réunion d’hiver de la Société de Neuropsychologie de Langue Française,
décembre 2004
[fr] Trouble de l'attention ; profil cognitif
[fr] Le trouble d’attention avec hyperactivité (ou ADHD-Attention Deficit and Hyperactivity Disorder) se caractérise par [1] un déficit d’attention, [2] une agitation motrice et [3] une impulsivité motrice. Ce trouble présente une prévalence estimée aux environs de 3 à 8% de la population prépubère, avec une nette prédominance masculine. Les conséquences de ce trouble sont importantes et multiples : échec scolaire, difficultés d’apprentissages, mauvaise intégration sociale, … L’hypothèse quant à une étiologie organique de ce trouble trouve un appui considérable dans les études en neuro-imagerie qui ont montré une hypo-activité au niveau des régions frontales, du striatum et d’une partie du système dopaminergique. Les études neuropsychologiques vont également dans ce sens en montrant une similarité entre les profils cognitifs de ces enfants et de patients frontaux. Toutefois, malgré une meilleure compréhension du trouble, le diagnostic d’ADHD reste encore difficile et repose le plus souvent sur le recueil de données subjectives (entretien avec les parents, …). Le but de notre étude est d’une part d’objectiver les déficits attentionnels et exécutifs chez des enfants ADHD de 6 à 12 ans, et d’autre part d’identifier les épreuves neuropsychologiques les plus sensibles aux troubles présentés par ces enfants.

Nous avons administré à 17 enfants ADHD et 17 enfants de contrôle (appariés sur base de l’âge et du sexe) des tâches [i] attentionnelles (attention soutenue, sélective et divisée) de la TEA et [ii] exécutives (inhibition évaluée par le test de Stroop, de la Statue [NEPSY] et Go/No Go [TEA] ; test de flexibilité cognitive [TEA] et épreuve de planification [NEPSY]).

Les analyses de comparaison de moyennes montrent qu’au niveau attentionnel, les enfants ADHD présentent des troubles d’attention sélective visuelle et auditive (p<.05) ainsi que de l’attention soutenue (p<.05). Au niveau exécutif, on constate des difficultés de flexibilité cognitive et d’inhibition (p<0.01). Une analyse discriminante (par régression logistique) a également été réalisée afin de déterminer la sensibilité/spécificité de ces épreuves dans le diagnostic de l’ADHD. Les analyses permettent de montrer que c’est l’association de deux mesures d’inhibition (test de Statue et Go/No Go) qui permet d’avoir la meilleure sensibilité/spécificité (respectivement de 80% et 87,5%).

Ces résultats préliminaires soulignent la contribution importante que peuvent apporter les tests neuropsychologiques dans le diagnostic de l’ADHD. Plus spécifiquement, ils permettent de préciser la nature des déficits attentionnels et exécutifs chez les enfants ADHD : troubles de l’attention soutenue et de l’attention sélective d’une part, et troubles de l’inhibition et de la flexibilité cognitive d’autre part.
http://hdl.handle.net/2268/127196

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.