Reference : Pour en finir avec la génération Y... Enquête sur une représentation managériale
Scientific journals : Article
Business & economic sciences : Human resources management
http://hdl.handle.net/2268/126695
Pour en finir avec la génération Y... Enquête sur une représentation managériale
French
Pichault, François mailto [Université de Liège - ULg > HEC-Ecole de gestion de l'ULg : UER > Gestion des ressources humaines >]
Pleyers, Mathieu [Université Libre de Bruxelles - ULB > Professeur invité > > >]
Jun-2012
Gérer et Comprendre
Editions Eska
108
39-54
Yes
International
0295-4397
Paris
France
[fr] génération ; valeurs ; différenciation
[fr] Faut-il à tout prix adapter les dispositifs de gestion aux caractéristiques des
nouveaux entrants sur le marché du travail, que l’on qualifie généralement de génération Y ?
Pour répondre à cette question, nous tentons d’abord de cerner, par le biais d’une analyse de
la littérature disponible en gestion, les contours de cette génération et de synthétiser les
principales recommandations relatives aux politiques à mettre en oeuvre pour faire face aux
particularités de la génération Y. Nous testons ensuite ces caractéristiques supposées sur un
échantillon de 851 personnes, âgées de 20 à 59 ans. Nos résultats tendent à montrer que les
particularités supposées de la génération Y sont minces, du moins en ce qui concernent les
attitudes et valeurs au travail de ses membres. En revanche, ils nous rappellent que les
fondamentaux de la GRH continuent à rester des préoccupations partagées par l’ensemble des
générations…
Laboratoire d'Etudes sur les Nouvelles Technologies de l'Information, la Communication, l'Innovation et le Changement - LENTIC
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/126695

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
Pour en finir avec la Génération Y avril2012.pdfAuthor preprint5.16 MBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.