Reference : Mot à mot, brin par brin : les suites [Nom préposition Nom] comme motifs
Scientific congresses and symposiums : Paper published in a book
Arts & humanities : Languages & linguistics
Arts & humanities : Literature
http://hdl.handle.net/2268/125802
Mot à mot, brin par brin : les suites [Nom préposition Nom] comme motifs
French
Magri, Véronique [Université de Nice > > > >]
Purnelle, Gérald mailto [Université de Liège - ULg > > CIPL >]
2012
JADT 2012 – Actes des 11es Journées internationales d'Analyse statistique des Données Textuelles
[en] JADT 2012 – Proceedings of the 11th International Conference on Textual Data Statistical Analysis
Dister, Anne
Longrée, Dominique mailto
Purnelle, Gérald mailto
LASLA
659-673
Yes
No
International
Liège
Belgique
JADT 2012 – 11es Journées internationales d'Analyse statistique des Données Textuelles
13-15 juin 2012
JADT 2012 – 11th International Conference on Textual Data Statistical Analysis
Liège
Belgique
[fr] motif ; préposition ; genre littéraire
[fr] On se propose d’évaluer le rendement de la théorie du motif, défini comme « l’association récurrente de n éléments du texte muni de sa structure linéaire » au travers de l’analyse de la séquence « Nom préposition Nom », avec pour particularité restrictive que les deux noms sont identiques : mot à mot, jour après jour, erreur sur erreur. Les prépositions rentables pour le motif sont : à, après, contre, par, pour, sur ainsi que les structures plus complexes de … à et de … en. Le corpus exploratoire est constitué d’extraits de la base textuelle Frantext catégorisée, correspondant aux ensembles génériques du roman, des mémoires, de la poésie et du théâtre.
La séquence N + prép + N vérifie-t-elle les paramètres définitionnels du motif que sont la fréquence, la récurrence, la mémorisation ? L’étude prend en compte les unités lexicalisées, ainsi que les expressions variables et inédites auxquelles elles servent de modèle. On tente de voir quels sémantismes sont attachés à ces structures productives et quel peut être le rôle qu’elles jouent dans l’agencement discursif, en mettant en évidence d’éventuelles spécificités génériques.
[en] The purpose of this paper is to evaluate the relevance of the notion of “pattern” (“motif”), defined as “a recurring association of n items in a text with a given linear structure”. It will be conducted by singling out and analysing the sequence (pattern) “noun preposition noun”, both nouns of this pattern having to be identical: mot à mot, jour après jour, erreur sur erreur. The relevant prepositions for the “motifs” are à, après, contre, par, pour, sur as well as the more complex structures de … à and de … en.
The analysis will be carried out on a corpus composed by the addition of extracts from the Frantext textual database, for the following generic subsets: novel, memoirs, poetry and theater.
Does the sequence N + prép + N fit the definitional parameters of the “motif”, namely frequency, recurrence, memorization? The study will have to factor in original and variable expressions and the lexicalized units which are their models. It will also intend to show how these sequences take part in discursive organization, especially in generic differenciation, and what their linked semantic traits are.
Laboratoire d'Analyse Statistique des Langues Anciennes
Researchers
http://hdl.handle.net/2268/125802

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Magri, Véronique et al. - Mot à mot, brin par brin.pdfPublisher postprint522.21 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.