Reference : Etude du mécanisme de production de sons chez Amphiprion clarkii (Pomacentridae)
Dissertations and theses : Master of advanced studies dissertation
Life sciences : Zoology
http://hdl.handle.net/2268/125086
Etude du mécanisme de production de sons chez Amphiprion clarkii (Pomacentridae)
French
Colleye, Orphal mailto [Université de Liège - ULg > Département de Biologie, Ecologie et Evolution > Morphologie fonctionnelle et évolutive >]
2006
Université de Liège, ​Liège, ​​Belgium
Diplôme d'études approfondies en sciences
29
Parmentier, Eric mailto
Vandewalle, Pierre mailto
Herrel, Anthony
Michel, Christian mailto
Ovidio, Michaël mailto
[fr] Pomacentridae ; Amphiprion clarkii ; production de sons ; mécanisme sonore
[fr] Les Pomacentridae constituent une des familles de l’ordre des Perciformes pour lesquels le comportement acoustique a déjà été avéré chez de nombreuses espèces. A l’heure actuelle, sept genres sont référencés comme étant des producteurs de sons : Amphiprion, Dascyllus, Stegastes, Chromis, Abudefduf, Plectroglyphidodon et Hemichromis. Les émissions sonores interviennent principalement dans la reproduction et la défense de territoire ; contribuant ainsi à la survie et au succès reproducteur des individus.
Les Amphiprioninae, mieux connus sous le nom de poissons-clowns, créent de véritables clans familiaux au sein d’une même actinie autour de laquelle ils déterminent leur territoire. Ainsi, la production de sons semble jouer un rôle important dans leur comportement ; la structure sociale qui règne chez ces poissons impliquant le respect de la territorialité et de la hiérarchie, les émissions sonores pourraient notamment avoir comme rôle de maintenir une bonne cohésion au sein du groupe.
Malgré plusieurs études réalisées sur la production de sons chez les Amphiprion, aucune explication satisfaisante du mécanisme producteur de sons n’a été développée, seules quelques hypothèses ont été formulées.
Ce travail repose sur une approche biomécanique de la production de sons basée sur la réalisation de films aux rayons X à l’aide d’une caméra à haute vitesse, combinée à une étude de morphologie fonctionnelle.
Le mécanisme sonore serait autre que ceux habituellement proposés (l’action de la vessie natatoire et le grincement des dents des mâchoires pharyngiennes). Il impliquerait la mise en mouvement de nombreuses structures squelettiques, notamment la dépression du plancher pharyngien ; ce dernier engendrerait alors la tension du ligament angulo-cératohyal dont la mise en vibration pourrait être à l’origine des émissions sonores
Laboratoire de Morphologie Fonctionnelle et Evolutive
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/125086

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.