Reference : Détection d'endommagement de structures en matériaux composites CFRP par vibrothermograp...
Scientific congresses and symposiums : Paper published in a book
Engineering, computing & technology : Materials science & engineering
Engineering, computing & technology : Aerospace & aeronautics engineering
http://hdl.handle.net/2268/124894
Détection d'endommagement de structures en matériaux composites CFRP par vibrothermographie
French
[en] Damage detection of CFRP composite material structures by vibrothermography
Demy, Philippe mailto [Université de Liège - ULg > > > Form. doct. sc. ingé. (aérosp. & méca - Bologne)]
Golinval, Jean-Claude mailto [Université de Liège - ULg > Département d'aérospatiale et mécanique > LTAS - Vibrations et identification des structures >]
Simon, Daniel mailto [V2i > > > >]
21-Nov-2011
Actes du 12ème colloque international francophone sur les méthodes et techniques optiques pour l'industrie
Desse, Jean-Michel
Picart, Pascal
Tankam, Patrice
Les éditions de la Société Française d'Optique
Yes
International
978-2-918241-07-2
9782918241072
France
CMOI 2011 : 12ème colloque international francophone sur les Méthodes et Techniques Optiques pour l'Industrie
du 21 au 25 novembre 2011
ONERA Lille, club CMOI/SFO, club FLUVISU/SFO
Lille
France
[en] vibrothermography ; CFRP ; damage
[fr] vibrothermographie ; CFRP ; défaut
[fr] La vibrothermographie (VT) est une technique de thermographie active basée sur le fait que, sous l’action de vibrations mécaniques induites dans une structure, les défauts peuvent se comporter comme des sources de chaleur internes suite à leur interaction avec les ondes élastiques. Ces vibrations peuvent être générées notamment par un excitateur piézoélectrique. La dissipation d’énergie au niveau des singularités liées à la présence de défauts est détectable par une caméra thermique infrarouge. Parmi les mécanismes physiques sous-jacents du phénomène, on relève essentiellement les pertes par friction et hystérésis plastique [1,2]. Des recherches plus approfondies prenant en compte divers facteurs comme les non linéarités de couplage font actuellement l'objet de divers travaux afin de mieux comprendre le phénomène et d'améliorer la fiabilité de la méthode [3,4].
L'objectif de cet article est l'évaluation des potentialités de la vibrothermographie, menée sur différents échantillons en matériaux composites CFRP (Carbon Fiber Reinforced Plastic) utilisés en aéronautique. La technique est prometteuse dans le domaine des essais non destructifs (CND), et apporte une complémentarité aux méthodes conventionnelles utilisables sur ce type de matériaux, comme la radiographie X, les ultrasons ou encore l'interférométrie de speckle [5]. En effet, avec la VT, la détection de défauts est indépendante de leurs orientations dans le spécimen. De plus, des défauts internes relativement profonds peuvent être détectés, y compris sur des échantillons de géométries complexes. C'est pourquoi la VT est particulièrement utile pour la détection de fissures et de délaminations dans les CFRP [6]. Une comparaison expérimentale avec des résultats obtenus par thermographie pulsée optique (stimulation thermique par lampes chauffantes) est également présentée.
Researchers ; Professionals
http://hdl.handle.net/2268/124894

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
9 DEMY.pdfPublisher postprint899.37 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.