Reference : Manifestation du divin et reconfiguration des panthéons à la période hellénistique. L...
Scientific congresses and symposiums : Paper published in a book
Arts & humanities : History
http://hdl.handle.net/2268/124737
Manifestation du divin et reconfiguration des panthéons à la période hellénistique. L'exemple des Artémis d'Asie mineure
French
[en] Divine Epiphanies and reorganization of pantheons in the Hellenistic Period. The case of Artemis in Asia Minor
Paul, Stéphanie mailto [Université de Liège - ULg > Sciences de l'Antiquité > UER en histoire et anthropologie des religions > > >]
2013
Perceptions et constructions du divin dans l'Antiquité
Borgeaud, Philippe
Fabiano, Doralice
Droz
Recherches et rencontres
237-259
No
No
International
Genève
Suisse
Perception des dieux, émotions, maîtrise rituelle: corps divins, corps humains
24-26 mars 2011
Université de Genève et le Groupe de Recherche Européen (GDRE, CNRS "FIGVRA. Représentation du divin dans les sociétés grecque et romaine"
Genève
Suisse
[en] Greek Religion ; Greek Epigraphy ; Hellenistic Period ; Greek Epiphanies ; Asia minor
[fr] Au cours de la seconde moitié du IIe siècle avant notre ère, la cité carienne de Bargylia entreprend une vaste réorganisation du culte d’Artémis Kindyas à la suite d’une épiphanie de la déesse qui se serait produite lorsque la cité était sous la menace d’un conflit. Une série d’inscriptions remarquables témoigne des réformes adoptées en vue d’« accroître les honneurs » d’Artémis, qui concernent particulièrement l’organisation d’un sacrifice de bœufs, que l’on veut rendre plus somptueux. Moins d’un siècle auparavant, une situation comparable est observée dans le culte d’Artémis Leukophryènè, à Magnésie du Méandre, et dans celui d’Artémis Hiakynthotrophos, à Cnide. À partir de ces trois exemples, l’article se propose d’étudier la manière dont de telles manifestations divines sont utilisées en vue d’affirmer une divinité dans son rôle de « tutélaire », à la fois à l’intérieur même de la cité et vis-à-vis du monde extérieur.
[en] During the second half of the 2nd century B.C., the city of Bargylia, in Caria, undertook a major reorganization of the cult of Artemis Kindyas, who manifested herself to help the city when it was threatened by war. A few remarkable inscriptions provide evidence of the regulations designed to « increase the honours » of the goddess, which mainly consist in making an ox sacrifice more splendid. Less than a century beforehand, a similar situation is observed in the cult of Artemis Leukophryene in Magnesia of the Meander, and of Artemis Hiakynthotrophos in Cnidus. Based on these three examples, this paper aims at showing how these epiphanies were used to settle a given deity into its function of patron deity of the city, both from an external and from an internal point of view.
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/124737

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
2013_Manifestations.pdfPublisher postprint5.14 MBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.