Reference : Evaluation de l'efficacité de la lutte chimique contre Helicoverpa armigera sur le co...
Scientific journals : Article
Life sciences : Agriculture & agronomy
Life sciences : Entomology & pest control
http://hdl.handle.net/2268/124284
Evaluation de l'efficacité de la lutte chimique contre Helicoverpa armigera sur le cotonnier durant la campagne agricole 1996 au Burkina Faso
French
Toé, A.M. [ > > ]
Héma, S.A.O. [ > > ]
Schiffers, Bruno mailto [Université de Liège - ULg > Chimie et bio-industries > Analyse, qual. et risques - Labo. de Chimie analytique >]
Dec-2000
Etudes et Recherches Sahéliennes
Institut du Sahel/INSAH
4-5
N° spécial : Les pesticides au Sahel : Utilisation, Impact et Alternatives
29-38
Yes
International
1028-6535
Bamako
Mali
[en] Helicoverpa armigera ; insecticide ; formulation ; resistance
[fr] Helicoverpa armigera ; insecticide ; formulation ; résistance
[fr] En 1996, la filière coton Burkinabé a connu une grande crise avec des allures de drames par endroits. Une infestation exceptionnellement forte des cotonniers par le principal déprédateur Helicoverpa armigera (une densité de 167500 chenilles par hectare sur des parcelles traitées alors que le seuil d'intervention théorique est situé entre 5000 et 12500 chenilles par hectare) n'a pu être contrôlée par les insecticides vulgarisés. L'intensité de l'infestation de cette année était au moins égale à celle de 1991 où les pertes de récoltes avaient été estimées à 50 000 tonnes de coton graine (NIBOUCHE, 1994), soit une perte avoisinant 20 milliards de Fcfa. Les conséquences ont été lourdes pour les producteurs, la SOFITEX et l'état Burkinabé. Quatre ans après, des techniciens avisés et avertis font la part entre facteurs naturels et facteurs opérationnels humains qui ont été à l'origine de ce drame économique. Les résultats de deux expertises indépendantes réalisées selon les Bonnes pratiques de laboratoires (BPL) à la demande de la société civile sur certains des produits ont mis en exergue de façon concordante leur mauvaise qualité (faible teneur en matières actives, mauvaise qualité des formulations). Le présent travail, en restituant la vérité de façon impartiale, donne les raisons des échecs d'hier et d'aujourd'hui et les raisons de nos succès de demain. En proposant une nouvelle approche dans les études d'efficacité des insecticides coton, ce travail apporte une contribution dans la recherche d'une meilleure protection phytosanitaire du cotonnier dans les pays de la sous-région.
[en] ln 1996, the cotton subsector in Burkina Faso experienced a great crisis which was drama-like here and there. An exceptionally high infestation of cotton plants by the main pest, Helicoverpa armigera (a density of 167n500 worms par hectare) on treated plots whereas the theoretical intervention threshold is ranging from 5,000 to 12,500 Army-worms per hectare could not be controlled by the released insecticides. This year, the infestation intensity was at least sirnilar with the one of the year 1991 in which harvest losses had been estimated at 50,000 tons of seed cotton (NIBOUCHE 1994), i.e. a loss of about 20 billion francs CFA. The aftermath was really heavy for the productucers, SOFITEX and the Burkina state. Four years later, well informed and well-advised experts take into consideration the natural factors and hurnan opcrational factors that are the source of this economie drarna : findings from two independent expert reports produced according to Laboratory Good Pratices (GLP) at the request of civil society on sorne pesticides, highlited concordantly their poor quality (low active ingredient. content, poor quality of formulations). This work, whilst restoring truth in a fair and unbiased way, states the reasons for our past and current failures as weil as the reasons for our future successes. By proposing a new approach to studies on the efficacy of cotton insecticides, tbis work contributes to the seeking of a better phytosanitary protection for cotton in the countries of the sub-region.
Researchers ; Professionals
http://hdl.handle.net/2268/124284

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
EtudesRechSahéliennes.2000.B.Schiffers.pdfPublisher postprint9.92 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.