Reference : Contribution à l’étude du rayonnement solaire à la station météorologique du Mont Rig...
Dissertations and theses : Master's dissertation
Physical, chemical, mathematical & earth Sciences : Earth sciences & physical geography
http://hdl.handle.net/2268/124229
Contribution à l’étude du rayonnement solaire à la station météorologique du Mont Rigi. Transparence de l’atmosphère et albédo
French
Dury, Marie mailto [Université de Liège - ULg > Département d'astrophys., géophysique et océanographie (AGO) > Modélisation du climat et des cycles biogéochimiques >]
2006
Université de Liège, ​Liège, ​​Belgique
Licence en Sciences géographiques
243
Erpicum, Michel mailto
Merenne-Schoumaker, Bernadette mailto
Petit, François mailto
[en] rayonnement solaire ; albédo ; radiomètre ; Hautes-Fagnes ; transparence
[en] Notre mémoire s’est centré sur le rayonnement solaire au Mont Rigi à partir de la grande quantité de paramètres météorologiques engrangés par la nouvelle station météorologique automatique de l’I.R.M. (2001). Jusqu’à ce jour, aucune étude systématique n’avait encore été consacrée à ce beau sujet. Dans la première partie, nous présentons la station et les appareils de mesure en étant surtout soucieuse d’évoquer et d’illustrer les perturbations dont peuvent souffrir les mesures suite aux conditions météorologiques parfois rudes dans les Hautes-Fagnes telles qu’on n’en rencontre pas dans les autres stations automatiques du pays et qui ne sont pas toujours compatibles avec des enregistrements automatiques. La deuxième partie, point central de notre travail, porte sur l’étude de la transparence de l’atmosphère au Mont Rigi avec pour objectif de mettre en évidence les particularités de la composition de l’air de la région et de quantifier son influence sur le rayonnement solaire. Nous avons utilisé les paramètres à notre disposition: la hauteur du soleil, la teneur en vapeur d’eau de l’air (caractérisée par la hauteur d’eau condensable) et la couverture nuageuse. La troisième partie s’intéresse à la variation de l’albédo de la surface sous le pyranomètre, caractérisée par une végétation herbacée et hétérogène, composée d’espèces courantes dans les Hautes-Fagnes (épilobes en épis, myrtille, callune,…). Cette question n'a pas constitué le point central de notre recherche mais étant donné que nous possédions deux ans et demi de mesures en continu d’albédo, il était intéressant d’apporter de nouvelles observations à l’étude de ce paramètre.
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/124229

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.