Reference : Caractérisation et valorisation des matériaux argileux de la Province de Kinshasa (RD Co...
Dissertations and theses : Doctoral thesis
Engineering, computing & technology : Civil engineering
http://hdl.handle.net/2268/123418
Caractérisation et valorisation des matériaux argileux de la Province de Kinshasa (RD Congo)
French
Wetshondo Osomba, Dominique mailto [Université de Liège - ULg > > > Doct. sc. ingé. (architecture, génie civ. & géol.)]
21-Jun-2012
Université de Liège, ​Liège, ​​Belgique
Docteur en Sciences de l'ingénieur (Architecture, Génie civil et Géologie)
341
PIRARD, ERIC mailto
Courard, Luc mailto
Léonard, Angélique mailto
Fagel, Nathalie mailto
Mpiana, Charles mailto
Fernandez, Max mailto
Yvon, Jacques mailto
[fr] Caractérisation ; Valorisation ; Substances minérales industrielles ; Kaolinite ; Mullite ; Fissures ; Industrie céramique ; RD Congo ; Kinshasa
[fr] A la suite de la promulgation du Code Minier en juillet 2002, la quasi-totalité des investissements des sociétés minières nationales ou multinationales œuvrant en RD Congo est orientée vers les métaux de base (Cu, Co, Sn, Mn,…) et les substances minérales précieuses (or, diamant, ...). La filière de la céramique pourtant très prometteuse et qui utilise, comme matières premières, les substances minérales industrielles compte parmi les secteurs les moins développés et/ou inexistants dans la majeure partie du pays.

Dans une perspective de développement local durable, la présente étude a l’avantage de contribuer à la promotion des matériaux locaux de construction tout en améliorant la qualité des briques artisanales produites et à inciter la création des PME dans la filière de la céramique en RD Congo. Elle constitue donc un apport scientifique important dans la connaissance et la caractérisation des substances minérales industrielles de la RD Congo et plus particulièrement les matériaux argileux de Kinshasa et environs.

Les connaissances scientifiques acquises sur les matériaux naturels et sur les produits fabriqués permettent de justifier l’emploi des matériaux du site pilote de Kasangulu dans la filière grossière de la céramique ou céramique de construction ; ceux du deuxième site pilote, Kingabwa, dans le secteur des réfractaires silico-alumineux et dans la branche de la céramique fine, traditionnelle et industrielle.

En effet, les matériaux de Kasangulu et plus particulièrement les lithofaciès des couches 2 et 3 sont des produits silico-argileux plastiques qui constituent des ressources minérales industrielles de bonne qualité pour la fabrication des produits variés dont les briques stabilisées ou cuites (creuses, perforées, pleines et de parement), les hourdis et les tuiles.
La présence de la goethite associée à l’oxyde de titane dans ces produits naturels apporte une plus-value considérable dans la teinture rougeâtre et/ou jaunâtre des produits finis.

Les argiles de Kingabwa, que nous qualifions « d’argiles nobles », sont utilisables dans la fabrication des produits à plus haute valeur ajoutée comme les porcelaines. Néanmoins, les produits cuits de Kingabwa ont présenté un retrait à la cuisson de 9 à 12% pour de températures allant de 1100 à 1150°C et une perte en poids à la cuisson de l’ordre de 14% en moyenne. Pour une bonne rentabilité industrielle, ces retraits peuvent être minimisés par l’ajout d’une quantité optimale de dégraissant ou en revoyant à la hausse la température du séchage pendant l’élaboration des produits.

Il a été montré que l’évolution de la résistance mécanique à la compression dans les briquettes cuites n’est pas totalement fonction de la porosité ou des retraits à la cuisson ni de la simple quantité de mullite formée. La fissuration de la pâte et le développement des fissures linéaires, surtout celles en cercles concentriques autour des cristaux influencent beaucoup cette propriété.

Les ressources minérales étudiées présentent un avantage environnemental de taille pour leur emploi comme matières premières dans l’industrie céramique. En effet, ces substances sont très pauvres en matières organiques et ne contiennent pas des éléments tels que le soufre, la pyrite ou les carbonates.
Researchers ; Professionals ; Students ; Others
http://hdl.handle.net/2268/123418

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
THESE_DOCTORAT_DOMI_WETSH - OK.pdfAuthor postprint14.7 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.