Reference : ETAPE - Rapport d’évaluation des résultats
Reports : External report
Human health sciences : Pediatrics
Human health sciences : Public health, health care sciences & services
http://hdl.handle.net/2268/117944
ETAPE - Rapport d’évaluation des résultats
French
Vanmeerbeek, Marc mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences cliniques > Médecine générale >]
Bednarek, Stéphanie mailto [Centre hospitalier chrétien Liège > Pédiatrie > SOS Familles > >]
Lachaussée, Sophie mailto [Centre hospitalier chrétien Liège > Pédiatrie > SOS Familles > >]
Vandoorne, Chantal mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences de la santé publique, > Santé au travail et éducation pour la santé (STES) >Appui en Promotion de la santé et en Education pour la santé (APES-ULg) > >]
Apr-2012
Fondation Roi Baudouin
77
Bruxelles
Belgique
[en] Child neglect ; Early intervention ; Outcome ; Négligence envers les enfants ; Intervention précoce ; Résultats
[fr] Contexte et objectifs
ETAPE est un programme d’intervention précoce à domicile au bénéfice de familles à risque de négligence parentale. Le programme prend en charge des enfants de 0 à 30 mois, ainsi que leurs parents, au rythme d’une à deux visites à domicile par semaine. L’intervention consiste en des massages du bébé, des jeux psychomoteurs. Un temps important est en outre consacré à l’accompagnement et à la guidance du rôle parental. L’originalité du projet est qu’il est centré sur le développement psychomoteur et affectif du bébé en lien avec son ou ses parents.
L’étude cherche à mesurer l’efficacité du programme en termes de développement psychomoteur de l’enfant, de qualité d’attachement au sein de la dyade parent-enfant et de compétences éducatives des parents.
Méthodologie
Les aptitudes psychomotrices de l’enfant ont été mesurées au moyen du test de Brunet et Lézine modifié, au début, en milieu et en fin d’intervention.
Le caractère sécure ou non de l’attachement a été mesuré chez le caregiver par Q-Sort en début et en fin d’intervention.
Les compétences parentales ont été évaluées tous les six mois durant l’intervention au moyen d’un questionnaire développé par l’équipe de recherche en 2008 (MASPIN) et complété par les intervenants sur base de leurs observations.
Résultats
Douze enfants ont été étudiés. Les trois quarts ont été pris en charge avant 1 an ; la durée moyenne d’intervention est de 11,3 mois.
En moyenne, les enfants gagnent nettement en score de développement moteur global, gagnent un peu en socialisation, sont stables en développement moteur fin. La plupart régressent au score de langage, ce qui influence négativement le score global de développement.
Deux enfants sur douze sont sécures au début et à la fin de l’intervention (mais ce ne sont pas les mêmes). Aucun ne termine l’intervention significativement insécurisé, mais la relation dans la dyade n’est en général pas optimale.
Les résultats de MASPIN permettent d’étoffer les autres résultats obtenus et de mieux comprendre l’évolution au cas par cas.
Discussion
Les résultats, mesurés par les tests de Brunet-Lézine et le Q-Sort semblent modestes dans certains domaines, mais doivent être analysés à la lumière des conditions d’intervention.
MASPIN a donné une vue beaucoup plus précise de la réalité et de son évolution. Ce questionnaire a aussi permis de monitorer l’intervention. Toutefois, la finesse des observations et l’aspect subjectif de la cotation empêchent une analyse globale des résultats ; la fidélité intercotateur doit encore être validée.
MASPIN permet en outre de donner des repères pour le dialogue avec d’autres professionnels impliqués dans le suivi des situations, et fournit un canevas qui facilite la discussion avec les familles sur l’exercice de la parentalité et les objectifs d’intervention.
L’analyse des résultats permet de prendre conscience que certaines compétences (par ex., le langage) méritent d’être mieux soutenues et stimulées par les intervenants de terrain.) Des collaborations extérieures devront être développées (par ex : psychologue, aide sociale).
L’investissement requis de la part des intervenants est important. Le risque de découragement est grand ; ils doivent être soutenus et supervisés de façon efficace dans ce travail. L’instauration d’un vrai esprit d’équipe est indispensable
Conclusion
Le rendement de ce programme, destiné à un public particulièrement difficile, est intéressant mais variable selon les situations prises en charge, que ce soit en termes de développement psychomoteur ou d’attachement à la figure parentale.
L’outil MASPIN se révèle précieux dans de multiples aspects de la prise en charge, depuis le dialogue avec les professionnels qui identifient la situation, jusqu’au monitorage des objectifs au fil de l’intervention, en passant par la construction des objectifs d’intervention avec les parents.
Département de Médecine générale ; Appui en Promotion et Education pour la Santé (APES ULg)
Fonds David Constant, géré par la Fondation Roi Baudouin
ETAPE (Ensemble Travaillons Autour de la Petite Enfance)
Researchers ; Professionals
http://hdl.handle.net/2268/117944

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
120329 Rapport ETAPE.pdfAuthor postprint2.47 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.