Reference : Occurrence of the genotype of the receptor gene for ryanodine (Ryr1) associated with ...
Scientific journals : Article
Life sciences : Food science
Life sciences : Genetics & genetic processes
http://hdl.handle.net/2268/1170
Occurrence of the genotype of the receptor gene for ryanodine (Ryr1) associated with sensitivity to stress in 5 Belgian porcine production systems
French
[fr] Incidence du génotype du gène du récepteur à la ryanodine (Ryr 1) associé à la sensibilité au stress dans 5 filières porcines belges.
China, Bernard [Université de Liège - ULg - ULG > Sciences des Denrées alimentaires > Microbiologie des Denrées alimentaires > >]
Leroy, Bernadette mailto [Université de Liège - ULg > Sciences des Denrées alimentaires > Technologie des denrées alimentaires >]
Dams, Lorène mailto [Université de Liège - ULg > Sciences des Denrées alimentaires > Microbiologie des Denrées alimentaires > >]
Clinquart, Antoine mailto [Université de Liège - ULg > Sciences des Denrées alimentaires > Technologie des denrées alimentaires >]
Daube, Georges mailto [Université de Liège - ULg > Sciences des Denrées alimentaires > Microbiologie des denrées alimentaires >]
2005
Annales de Médecine Vétérinaire
Annales Medecine Veterinaire
149
3
161-165
Yes
International
0003-4118
Liege
Belgique
[en] Stress resistance ; Pig ; PCR
[fr] Meat quality ; Ryr gene ; Mutations
[en] Porcine stress syndrome is related to a point mutation in Ryr1 gene encoding the ryanodin receptor. This syndrome involves mortality after stress conditions or poor quality meat. Five hundred and five individuals among 5 Belgian production systems were genotyped. This genotyping was performed by polymerase chain reaction-restriction fragment length polymophism (PCR-RFLP) or real time PCR. The results indicated that 22,4 % of the pigs were stress sensitive (TT genotype) and 77,6 % stress resistant (63,4 % CT heterozygotes and 14,2 % CC genotype). Statistical analysis allowed to split the production systems into two groups: the production system 1 and 2 presenting a high level of TT individuals (44 % and 52 % respectively) although production systems 3, 4 and 5 presented a high level of heterozygotes individuals (74 %, 92 % and 78 % respectively). At the technical level, real time PCR appeared to be a faster and an easier technique than PCR-RFLP.
[fr] Le syndrome de stress chez le porc est dû à une mutation ponctuelle au niveau du gène Ryr1 codant
pour le récepteur à la ryanodine. Ce syndrome se manifeste par une mortalité suite à des conditions de
stress ou par une viande de mauvaise qualité. Nous avons détecté le génotype de cette mutation chez
505 individus pris dans 5 filières porcines belges. Ce génotypage a été réalisé par Polymerase Chain
Reaction-Restriction Fragment Length Polymorphism (PCR-RFLP) ou par PCR en temps réel. Les résultats
indiquent que 22,4 % des porcs sont sensibles au stress (génotype TT) et que 77,6 % des porcs sont
résistants (63,4 % de génotype hétérozygote CT et 14,2 % de génotype CC). Une étude statistique permet
de séparer les filières en deux groupes : les filières 1 et 2 présentent un taux élevé en individus TT (44 %
et 52 % respectivement) alors que les filières 3, 4 et 5 présentent un taux élevé d’individus hétérozygotes
(74 %, 92 % et 72 % respectivement).
D’un point de vue technique, la PCR en temps réel s’est révélée être une technique de choix par sa rapidité
et sa facilité de mise en oeuvre par rapport à la PCR-RFLP.
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/1170

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Ryanodine_2005_149_3_03.pdfPublisher postprint355.03 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.