Reference : La coccinelle asiatique est-elle l'aphidiphage dominant dans les agro-écosystemes ?
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference
Life sciences : Entomology & pest control
http://hdl.handle.net/2268/116851
La coccinelle asiatique est-elle l'aphidiphage dominant dans les agro-écosystemes ?
French
Vandereycken, Axel mailto [Université de Liège - ULg > Sciences agronomiques > Entomologie fonctionnelle et évolutive >]
Durieux, Delphine mailto [Université de Liège - ULg > Sciences agronomiques > Entomologie fonctionnelle et évolutive >]
Joie, Emilie mailto [Université de Liège - ULg > Sciences agronomiques > Entomologie fonctionnelle et évolutive >]
Haubruge, Eric mailto [Université de Liège - ULg > Services administratifs généraux > Vice-Recteur de Gembloux Agro Bio Tech >]
Verheggen, François mailto [Université de Liège - ULg > Sciences agronomiques > Entomologie fonctionnelle et évolutive >]
26-Oct-2011
Yes
No
International
9ème Conférence Internationale sur les Ravageurs en Agriculture
du 26 octobre 2011 au 27 octobre 2011
Montpellier
France
[fr] Espèce invasive ; aphidiphage ; pucerons
[fr] La coccinelle asiatique, Harmonia axyridis Pallas, importée en Europe de l'Ouest afin de lutter contre les pucerons et les cochenilles, s'y est rapidement acclimatée. Cette espèce exotique est devenue invasive et exerce un impact négatif sur la biodiversité en entrant en prédation intraguilde avec les espèces natives. Afin d'évaluer l'importance de l'invasion de cette espèce exotique, un inventaire des prédateurs de pucerons a été réalisé en 2009 et 2010 au sein de quatre cultures : maïs, froment, pomme de terre et fève des marais, situées dans le Sud de la Belgique. Cinq espèces aphidiphages majoritaires ont été observées; par ordre décroissant d'importance: Episyrphus balteatus (De Geer), Chrysoperla carnea sensus lato (Stephens), Coccinella septempunctata (Linné), Harmonia axyridis Pallas et Propylea quatuordecimpunctata (Linné). La coccinelle asiatique ne représente que 8,7 % de tous les prédateurs de pucerons observés et 23,9% de toutes les coccinelles. De plus, elle est deux fois moins abondante que la coccinelle à sept points. Cette espèce invasive n'est donc actuellement pas l'aphidiphage le plus abondant dans les agro-écosystèmes wallons.
Région wallonne : Direction générale de l'Agriculture - DGA
Évaluation de l’impact des invasions de coccinelles asiatiques sur l’agriculture wallonne
Researchers ; Professionals ; Students ; General public
http://hdl.handle.net/2268/116851

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
vandereycken_CIRA.pdfPublisher postprint11.86 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.